Accueil » Macaire Wafo chassé de son village natal à l’Ouest après avoir violé sa propre fille

Macaire Wafo chassé de son village natal à l’Ouest après avoir violé sa propre fille

by Theophile
Macaire Waffo

Le journaliste Sismondi Barlev Bidjocka confie que le chef du village de Macaire Wafo a pris ses responsabilités, chassant ce dernier de son territoire.

C’est une affaire de mœurs qui agite les réseaux sociaux depuis quelques semaines. Accusé depuis plusieurs semaines d’avoir violée sa propre fille, l’animateur est porté disparu.

Le désormais ex animateur du programme Jambo sur Canal 2 International vit caché dans la ville de Douala, où il change régulièrement de domicile, avec en projet de quitter le pays, rapportent certaines sources.

Même s’il bénéficie encore du soutien sa famille biologique, Macaire Wafo est déjà tombé en disgrâce dans son village natal, situé dans les Bamboutos, à l’Ouest Cameroun.

Sur sa page Facebook, notre confrère Sismondi Barlev rappelant que dans la région de l’Ouest, des écarts de comportements en rapport avec l’inceste n’étant pas permis, le chef de village de Macaire Wafo l’ancien animateur de l’émission Jambo l’a banni. «La Tradition à l’ouest est très conservatrice et ne tolère pas des tâches comme l’inceste ou le viol de son propre enfant. Si la communauté bamileké de Facebook (Paul chouta,…et les autres font comme si ce Maquaire wouafo n’avait jamais violé sa fille, le chef de son village  a pris ses responsabilités et vient de le bannir du village», a écrit Sismond Barlev.

Parlant de l’affaire Macaire Waffo, l’animateur de Canal 2 International qui a violé sa fille de 16 ans, le Mouvement pour la renaissance du Cameroun vient de pondre un communiqué où il dit toute sa consternation. Pour le parti de Maurice Kamto, il s’agit là, d’une relation incestueuse et les autorités judiciaires doivent rapidement trouver une solution.

LIRE  Former SDF MP, Honorable Fusi Wilfred Naamukong, kidnapped during his wife's funeral

« Le MRC s’étonne du silence des autorités administratives et judiciaires.  Le MRC, très attaché aux valeurs familiales cardinales, et à la protection des enfants, rappelle qu’en Droit Camerounais, le Procureur de la République peut aussi s’autosaisir  d’une simple dénonciation. Aussi le MRC réclame t-il l’ouverture d’une enquête pénale, afin que soit élucidée cette affaire qui, si elle était avérée », lit-on dans le communiqué.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment