Accueil » Santé » Lutte contre le coronavirus : le Cameroun opte pour le vaccin russe Sputnik V

Lutte contre le coronavirus : le Cameroun opte pour le vaccin russe Sputnik V

by Theophile
Le vaccin russe Sputnik V

La Russian Direct Investment Fund (RDIF) a indiqué le vendredi 19 mars 2021 dans un communiqué qu’un accord avait été trouvé avec le gouvernemment camerounais, pour l’introduction de ce vaccin dans notre pays.

La course au vaccin contre le coronavirus vient de connaitre de nouveaux rebondissements au Cameroun. Tiraillé par les doutes et les craintes concernant le vaccin britannique issu des laboratoires d’Astrazeneca dont les effets secondaires ont été détectés puis décriés par plusieurs pays européens et africains, il semblerait que le ministère de la Santé Publique a finalement opté pour une autre solution. Du moins si l’on en croit nos confrères russes de Sputnik.

Le fonds d’investissements directs de Russie (RFPI) a annoncé vendredi que le Cameroun venait d’approuver le vaccin russe Spoutnik V contre le coronavirus. Il devient ainsi le 53ème Etat au monde à l’adopter. «Le continent africain est parmi les leaders en matière du nombre d’États ayant validé le vaccin Spoutnik V. Nous soutenons la décision du ministère camerounais de la Santé publique quL permettra à la population d’accéder à l’une des meilleures préparations au monde contre le coronavirus» a exulté le Kirill Dmitriev, le patron de la Russian Direct Investment Fund dans ce communiqué publié le 19 mars 2021..

Toutefois, l’officialisation de l’introduction du vaccin russe au Cameroun est encore attendue. Malachie Manaouda, le ministre de la Santé Publique, habituellement très proactif sur Twitter, n’a pas encore communiqué sur le sujet.

Selon l’influente revue médicale The Lancet, les résultats de la troisième phase des essais cliniques du Spoutnik V ont confirmé qu’il s’agissait d’un vaccin sûr, dont l’efficacité atteignait 91,6% et qui protégerait contre les cas graves de Covid-19. Développé par le Ce- tre d’épidémiologie et de microbiologie Gamaleïa, enregistré en août 2020, déjà validé dans 54 pays et actuellement disponible pour 1,4 milliard de personnes dans le monde, il se compose de deux vecteurs adénoviraux humains différents.

LIRE  Décès de Germaine Ahidjo-Paul Biya: «l’histoire retiendra, qu’elle contribua aux côtés de son époux, au rayonnement de notre beau pays»

À en croire les autorités russes, le Cameroun n’est pas le seul pays à avoir été séduit par le Sputnik V. Le Cameroun compte parmi la quinzaine de pays africains qui ont opté pour le choix du vaccin russe, outre la Guinée, la Tunisie, l’Angola, la RD Congo, l’Egypte, le Maroc, le Kenya, la Namibie etc. 

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment