Accueil » L’Université Catholique d’Afrique Centrale annule une conférence de Nathalie Koah

L’Université Catholique d’Afrique Centrale annule une conférence de Nathalie Koah

by Theophile
Nathalie Koah

Le patron de l’institution n’a pas donné les raisons de l’annulation de cet événement.

Le recteur de cet établissement, Abbé Pr Jean Bertrand Salla, a annulé la conférence Diner Commerce Distribution (Dicodi) ayant pour thème « impact des influenceurs sur l’entreprenariat au Cameroun » ; conférence à laquelle devait prendre part Nathalie Koah le 23 mars 2021 à l’Université catholique d’Afrique centrale (UCAC), lit-on dans un communiqué signé le 18 mars 2021 le recteur de l’université catholique d’Afrique centrale.

« Les conférences et les interventions s’enchaînent. Je suis invitée par l’Université́ Catholique d’Afrique Centrale (UCAC- EKOUNOU) le 23 mars 2021 dans le cadre de la conférence DICODI (Dîner Commerce et Distribution). C’est toujours un plaisir de partager autour de l’entreprenariat et la résilience avec les futurs leaders africains », avait annoncé l’influenceuse-web Nathalie Koah sur son compte Facebook le jeudi 18 mars 2021. L’auteure de « Renaitre » exaltait ainsi cette invitation des étudiants de la filière « Marketing Communication Vente » de cette université, et était loin de s’imaginer que cet événement en préparation serait annulé le même jour.

« Toutes les activités du dîner commerce distribution (Dicodi), organisées par les étudiants de la filière *Marketing Communication Vente*, de la Faculté des Sciences Sociales et de Gestion, prévues du 22 au 27 mars 2021, sont suspendues jusqu’à nouvel ordre », peut-on lire dans la décision de l’abbé Jean Bertrand Salla, recteur de l’UCAC signée le 18 mars.

Le patron de l’institution n’a pas donné les raisons de l’annulation de cet événement. Une attitude que condamne le père Ludovic Lado. L’homme de Dieu informe que si c’est Samuel Eto’o qui donnait une conférence dans cette institution cela passerait comme une lettre à la poste.

LIRE  Le CPP de Kah Walla saisit l’ONU pour demander la libération de ses militants incarcérés

« Une Nathalie pas assez catholique ? Invitée comme entrepreneure par des étudiants, l’université « très très » catholique l’enferme dans son passé sulfureux ! Et si c’était Samuel Etoo, je suis sûr qu’il n’y aurait pas eu de problèmes! Jésus n’aurait pas fait ça ! Nous sommes tous des pécheurs. Ou bien ! », a écrit le prélat sur sa page Facebook.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

1 comment

Alain Web-creator 21 mars 2021 - 7 h 44 min

Voici un sujet un peu complexe. En tant que chrétien, je pense que dans la vie tout le monde peux commettre des erreurs par ignorance et changer.
“Le plus important n’est pas de tomber mais c’est de pouvoir se relever chaque fois que l’on chute”. De ce fait, si cette Nathalie a vraiment abandonné son passé de “roue de secours des hommes” et qu’elle s’est converti, je ne comprend pas pourquoi on peux interdire sa conférence au point de traduire les étudiants qui l’on invité au conseil de discipline.

“QUE CELUI QUI N’A JAMAIS PECHE LUI JETTE LA PREMIÈRE PIERRE” disait le Christ.
Nathalie, ce n’est pas parce qu’on te défend que tu vas venir parler de “revenge porn” aux étudiants, ah ça non; une institution religieuse ne va jamais considérer cela comme un roman, si c’est pour parler d’entrepreneuriat, oui tu peux en parler avec la jeunesse mais pour autre chose on va te dire: “NADA”

Reply

Leave a Comment