Accueil » Cameroun » Littérature : la Camerounaise Imbolo Mbue reçoit le prix littéraire “Les Afriques” 2022

Littérature : la Camerounaise Imbolo Mbue reçoit le prix littéraire “Les Afriques” 2022

by Theophile
Prix Les Afriques 2022

Le jury du prix littéraire Les Afriques 2022 a choisi de récompenser Imbolo Mbue pour son roman Puissions-nous vivre longtemps.

L’autrice d’origine camerounaise Imbolo Mbue a remporté, mercredi, le prix littéraire « Les Afriques » 2022 avec son roman « Puissions-nous vivre longtemps », traduit de l’anglais par Catherine Gibert et paru le 4 février 2021 aux éditions Belfond. Ce roman raconte l’histoire d’un petit village d’Afrique de l’ouest en lutte contre la multinationale américaine qui pollue ses terres et tue ses enfants.

« Le jury a salué un très bon récit, centré sur deux grands thèmes : la déconstruction d’un village par la pollution pétrolière d’une entreprise américaine, et la lutte de ses habitants. Si l’intrigue se déroule dans une bourgade imaginaire d’Afrique de l’ouest, le lecteur, lui, pourrait aussi bien la situer en Rdc au cœur du Bassin du Congo, dans le nord-ouest nigérian, que dans tout le golfe de Guinée, c’est-à-dire partout où les intérêts économiques des multinationales comptent plus que les êtres humains », indique, dans un communiqué, l’association la Cène Littéraire, initiatrice de ce prix.

Ce roman d’Imbolo Mbue a été préféré aux quatre autres ouvrages en lice, dont « Les Aquatiques » de sa compatriote Osvalde Lewat. Il s’agit de son second roman, après « Voici venir les rêveurs » qui a connu un succès planétaire. L’autrice de 40 ans est la deuxième Camerounaise à remporter ce prix littéraire après Hemley Boum en 2016 avec « Les maquisards », et le septième auteur récompensé depuis sa création.

Le prix « Les Afriques » est décerné chaque année en hommage aux auteurs et autrices issus du continent et Afro-descendants auteurs d’une fiction. Cette fiction doit mettre en exergue une cause humaine, sociétale, idéologique, politique, culturelle, économique ou même historique, en rapport avec l’Afrique ou avec sa diaspora. Le lauréat reçoit un montant de 6 000 francs suisses (près de 4 millions de FCFA) et une œuvre d’art du peintre Momar Seck.

LIRE  Les 25 joueurs convoqués pour disputer les matchs contre le Cap-Vert et le Rwanda

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment