Accueil » Sports » Les sécessionnistes menacent la tenue du CHAN 2021 dans le Sud-ouest

Les sécessionnistes menacent la tenue du CHAN 2021 dans le Sud-ouest

by Theophile

Les leaders séparatistes  mettent en garde tous les officiels, joueurs et spectateurs qui se rendront dans les villes de Limbé et de Buea. Dans une correspondance adressée, mercredi 6 janvier, au président par intérim de la CAF, Constant Omari, le gouvernement fantôme du mouvement séparatiste anglophone, Ambazonie, a indiqué que la ville de Limbé, est une «zone de guerre», et ne saurait abriter un match international.

« Nous vous écrivons au sujet de l’organisation prévue du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) qui sera organisé par La République du Cameroun du 16 janvier au 7 février 2021. Nous sommes conscients que certaines équipes, notamment dans la poule D, composé de la Zambie, de la Guinée, de la Namibie et de la Tanzanie ont été programmées pour jouer sur le territoire de l’ancien Cameroun du Sud sous l’administration britannique, maintenant nommé, Ambazonie. Les matchs doivent avoir lieu précisément à Victoria (Limbe). L’Ambazonie se situe entre la République fédérale du Nigéria à l’ouest et la République du Cameroun à l’Est »,  a prévenu le président par intérim de la république imaginaire de l’ambazonie, Samuel Ikome Sako.

Dans leur correspondance à la CAF, les séparatistes ont souligné qu’ils vont perturber le déroulement de la compétition, et se désengagent de la protection des personnes et des biens le temps de ce tournoi.

Par conséquent, ils appellent la CAF à « surseoir à l’organisation du CHAN à Limbe » dans le Sud-Ouest anglophone du Cameroun.

Les équipes ét spectateurs qui se rendront dans ces villes pour le CHAN sont avertis.

LIRE  Le bâtonnier Tchakoute Patie Charles entame sa dernière marche sur terre

« Nous attirons par cette lettre votre attention, celle de la FIFA et de la CAF, de toutes les équipes jusqu’ici programmées pour jouer à Limbe, et de tous les spectateurs potentiels, que tout le territoire d’Ambazonie, y compris Limbé est une zone de guerre et non propice à aucun match international en ce moment », ont ajouté les séparatistes.

Le CHAN est prévu pour démarrer dans une semaine, précisément le 16 janvier. Quatre stades ont été retenus pour abriter les différentes compétitions. Il s’agit du stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé (40 000 places) pour la poule A, le complexe de Ja-porna (50 000 places) pour la poule B, le stade omnisport ‘de la réunification de Bependa (40 000 places) à Douala pour la poule C, et le stade omnisport de Limbé (20 000 places) pour la poule D.

Le gouvernement camerounais n’a pas réagi à cette menace venant de ce mouvement séparatiste qui sème la terreur dans le nord-ouest et sud-ouest anglophone du pays.

Rappelons que la poule D du CHAN 2021, basée à Limbé, est composée de la Zambie, de la Guinée, de la Namibie et de la Tanzanie. La première rencontre dans cette ville est prévue le 19 janvier entre la Zambie et la Tanzanie.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment