Accueil » Le TAS annule l’élection ayant conduit Seidou Mbombo Njoya à la tête de la FECAFOOT

Le TAS annule l’élection ayant conduit Seidou Mbombo Njoya à la tête de la FECAFOOT

by Theophile
Seidou Mbombo Njoya

Le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) a annulé  l’élection de Seidou Mbombo Njoya à la tête de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) et l’ensemble du processus électoral organisé par le Comité de Normalisation.

Seidou Mbombo Njoya
Seidou Mbombo Njoya

Revenu du palais de l’Unité où il a accompagné le président de la FIFA, Gianni Infantino, pour une audience avec le président Paul Biya, le président de la Fecafoot a été immédiatement informé que le processus électoral qui l’a conduit à la tête de la Fecafoot au mois de décembre 2018, est invalidé par le TAS.

Dans la décision prise par le TAS le vendredi 15 janvier 2021, nous notons que l’exécutif élu de 2009 n’est pas reconduit et le président de l’étoile filante de Garoua voit en ça la venue d’un nouveau comité d’organisation.

« Le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) vient d’annuler l’élection de M. Seidou Mbombo Njoya à la tête de la FECAFOOT et l’ensemble du processus électoral organisé par le Comité de Normalisation dirigé par Me Dieudonné Happi. Le TAS a malheureusement refusé de réintégrer l’exécutif de la FECAFOOT élu en 2009, laissant ainsi la latitude à la FIFA de nommer un troisième comité de normalisation », Hamadou Babba Abdouraman sur Facebook.

Une sentence intervient à la veille du début du championnat d’Afrique des nations 2021 et au moment où le président de la Fifa est dans nos mur pour le début du CHAN 2020, ainsi que le président par imtérim de la CAF, Constant Omari.

Cette décision tombe au moment où la Fecafoot et la LFPC sont en froid. Ce climat nuageux est à l’origine du non déroulement du championnat local. Le TAS a plusieurs fois tranché en faveur de la LFPC et la Fecafoot n’a pas exécuté.

LIRE  Rupture des relations : le Maroc ferme son ambassade à Alger vendredi

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment