Accueil » Le Pr Messanga Nyamding déclare qu’il a voulu se suicider après son transfert controversé à Garoua

Le Pr Messanga Nyamding déclare qu’il a voulu se suicider après son transfert controversé à Garoua

by Theophile
Pascal Charlemagne Messanga Nyamding

Au cours de l’entretien qu’il a accordé à Radio Equinoxe hier vendredi matin, le Pr Pascal Charlemagne Messanga Nyamding affirme qu’après avoir été envoyé à Garoua, il a pensé à se mettre une balle à tête.

Au micro de Radio Equinoxe, ce vendredi matin, le Pr Pascal Charlemagne Messanga Nyamding a affirmé avoir eu deux idées dans la tête, après que son ministère ait décidé de l’enlever de l’Institut des Relations Internationales du Cameroun (IRIC) à Yaoundé, pour l’envoyer à l’université de Ngaoundéré. Il affirme avoir pensé à démissionner mais  aussi à se suicider. «Je me suis dit que j’avais le choix: soit je démissionne de l’université, je ne vous le cache pas, c’était ma première intention et je fous le camp parce que c’est une injustice flagrante, soit je me fous une balle dans la tête parce que c’est une injustice inacceptable», a déclaré le désormais ancien chef de département à l’IRIC.

Il parle de «déportation politique» et dénonce une violation des termes de son contrat d’enseignant. «Je suis venu prendre service à Ngaoundéré. Il faut bien dire que j’ai, en violation de toutes nos lois qui encadrent les mises à disposition et les transferts de dossiers dans les universités camerounaises, été abusivement mis à la disposition de l’université de Ngaoundéré à Garoua», s’insurge-t-il, affirmant que beaucoup d’idées lui sont passées par la tête après que la décision de l’envoyer travailler à Garoua a été prise.

Il a également évoqué cette cooptation émanant du parti d’opposition UNIVERS, effectuée  par son bureau politique. « Je confirme que le bureau politique du parti Univers qui se serait réuni mardi dernier, a souhaité qu’en place et lieu de monsieur Nkou Mvondo que je prenne la présidence nationale. Ce n’est pas possible. Je  préfère le dire tout de suite. Je suis un militant du RDPC. Je l’ai dit à Nkou Mvondo qui m’a fait l’amabilité de m’escorter, de m’accompagner même jusqu’à Garoua et bien d’autres à l’effet de souhaiter que je prenne la tête de leur parti», indique Messanga Nyamding.

LIRE  Équinoxe Soir du lundi 10 mai 2021 - Équinoxe Tv

Il affirme par ailleurs que, s’il s’est résolu d’aller au Nord, c’est parce qu’il a choisi de suivre les conseils de plusieurs de ses amis, de sa famille et des personnes qui lui sont proches.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment