Accueil » Le patron de la Fifa plaide pour une CAN en automne, à l’avenir

Le patron de la Fifa plaide pour une CAN en automne, à l’avenir

by Theophile
Gianni Infantino

Le président de la Fédération internationale de Football Association (FIFA) Gianni Infantino, milite pour le changement de la programmation de la Coupe d’Afrique des nations. Si la réforme du calendrier passe, il milite pour qu’elle soit organisée en juin.

Dans quelques jours, la Coupe d’Afrique des Nations va débuter (du 9 janvier au 6 février 2022). Mais le président de la FIFA, Gianni Infantino, souhaiterait décaler la compétition en raison de la pandémie du coronavirus. D’ailleurs, selon des informations des RMC Sport, une réflexion a été engagée la semaine dernière pour une possible annulation. De plus, lors d’une réunion tenue ce lundi à propos de la faisabilité d’une Coupe du monde tous les deux ans, le patron de l’instance mondiale du football a proposé une réforme sur le calendrier des compétitions. Il voudrait décaler la CAN à “l’automne”.

“Si nous pouvons rationaliser le calendrier afin de garantir qu’une CAN puisse être jouée dans le cadre d’une fenêtre internationale plus longue à l’automne plutôt qu’en janvier et février, je pense que nous aurons déjà réalisé quelque chose d’assez important pour qu’il y ait moins de perturbations pour de nombreuses ligues qui ont des joueurs de nationalités africaines dans leurs compétitions”, a-t-il confié dans des propos rapportés par RFI.

La Fifa, dans son projet de réforme du calendrier mondial à partir de 2023-2024, envisage en effet de rassembler les rencontres de qualifications des équipes nationales en octobre, voire mars, afin de laisser les joueurs à la disposition de leurs clubs, le reste de la saison. « Il y a encore quelques années, personne ne se préoccupait de savoir si la Coupe d’Afrique des nations se jouait en janvier ou février, plus ou moins, a assuré Gianni Infantino. Aujourd’hui, ça devient un problème, car en janvier et février, pour de nombreuses ligues en Europe et dans d’autres régions du monde où des Africains jouent, c’est au milieu de leurs compétitions. Et ces ligues doivent libérer les joueurs pour qu’ils puissent disputer la CAN, ce qui est normal parce que c’est ainsi que la pyramide et le système du football est bâti ».

LIRE  Claude Le Roy tacle sévèrement Gianni Infantino: « Il n’a pas honte lui de venir au Cameroun ? »...

Le 10 décembre, l’Association européenne des clubs (ECA) a adressé un courrier à la FIFA dans lequel elle assure que ses membres ne libéreront pas leurs joueurs pour la CAN 2021 au Cameroun si des garanties sur la sécurité et la disponibilité des joueurs ne sont pas données…

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment