Accueil » Sécurité » Le ministre Jean De Dieu Momo trainé en justice en France

Le ministre Jean De Dieu Momo trainé en justice en France

by Theophile
Momo Jean De Dieu

Le parquet de Paris a requis la culpabilité du ministre délégué Jean De Dieu Momo pour des faits d’injures à caractère raciste et sexiste

Selon un « breaking news » publié sur Facebook  par Me Christian Ntimbane Bomo et repris ce 28 Septembre 2022 par Radio Equinoxe, le procès intenté par Me Félicité Esther Zeifman contre le ministre délégué à  la justice s’est ouvert le 27 Septembre 2022 à Paris. C’est la conséquence de la citation directe que l’avocate au barreau de Paris a servie  à Me Jean De Dieu Momo. Elle se plaignait  des  faits d’injures à caractère raciste et sexiste sur WhatsApp et Facebook.

 Christian Ntimbane Bomo qui affirme avoir vécu la première audience indique que  « le parquet de Paris a requis ce jour devant la 17 ème chambre correctionnelle du tribunal Judiciaire de Paris que Monsieur Jean De DIEU MOMO, soit reconnu coupable d’injures à caractère raciste et sexiste qu’il aurait tenues sur un forum Whatsapp et sur Facebook ». L’on apprend aussi que l’affaire a été mise en délibéré au 17 novembre 2022.

Pour sa part, le ministre délégué auprès du ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Jean De Dieu Momo, avait commis pour sa défense, Maître Marie Claude EDJANG, ancien membre du conseil de l’ordre au Barreau de Paris.

Les faits que dénonce Me Zeifman se sont déroulés le 1er Mai 2020. Me Momo l’aurait agressée verbalement au cours d’une conversation virtuelle ce jour-là.  Dans la lettre ouverte qu’elle a adressée au premier ministre Joseph Dion Ngute le 5 Mai 2020, la juriste sollicitait du Premier Ministre «un rappel à l’ordre ferme et formel» au ministre Jean De Dieu Momo. Cela «afin que son image clivante n’agisse pas comme un repoussoir pour votre gouvernement entier», expliquait-elle.  

LIRE  50kg de cocaïne retrouvés dans des sachets Cristiano Ronaldo

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment