Accueil » Le Gouvernement tente de saboter la visite de Maurice Kamto à Bafoussam le 20 Août 2022

Le Gouvernement tente de saboter la visite de Maurice Kamto à Bafoussam le 20 Août 2022

by Theophile
Maurice Kamto

Selon Boris Bertolt le lanceur d’alerte, parler de la recrudescence des cas COVID-19 à l’ouest Cameroun à quelques jours de l’arrivée du leader du MRC est un dilatoire.

Attendu le 20 août 2022 dans le cadre de l’installation des responsables nouvellement élus, le MRC avait sollicité la Place des Fêtes pour contenir les milliers de partisans attendus.

Mais dans ses manœuvres dilatoire, le Gouvernement à travers le sous préfet, indique dans une note datée du 16 août 2022 au SG de la Fédération régionale du MRC à l’Ouest que compte tenu de la recrudescence des cas de COVID-19 à l’ouest Cameroun, l’événement doit se tenir dans une salle. Notamment au siège du MRC. Or les scientifiques Ont établi que le COVID 19 se propage plus rapidement dans des endroits clos.

Pour Boris Bertolt, la raison avancée par l’autorité administrative est un prétexte.  « Le gouvernement tente de saboter la visite de Maurice Kamto à Bafoussam le 20 août 2022. Mais dans ses manœuvres dilatoire, le gouvernement à travers le sous-préfet, indique dans une note datée du 16 août 2022 au SG de la Fédération régionale du MRC à l’Ouest que compte tenue de la recrudescence des cas COVID-19 à l’ouest Cameroun, l’événement doit se tenir dans une salle. Notamment au siège du MRC. Or les scientifiques Ont établi que la Covid-19 se propage plus rapidement dans des endroits clos. A titre d’exemple les salles. », écrit le lanceur d’alerte sur sa page Facebook ce mercredi.

Dans le même sens, le porte-parole du MRC pense que le gouvernement tente de « museler le MRC sur le terrain. » Mais « priver le MRC de l’espace public ne l’enlève pas des cœurs des Camerounais, au contraire, renforce leur foi et leur engagement. Rien ni personne ne peut maintenir en otage un peuple déterminé à se libérer. Nous avons vu il  y a quelques jours pendant la visite d’Emmanuel Macron des militants du RDPC entassés dans le froid de Nsimalen pour l’accueillir. Il a fallu que Maurice Kamto soit annoncé à Bafoussam et comme par enchantement le Covid-19 a repris de l’ampleur et uniquement à l’ouest du Cameroun. », a commenté.

LIRE  Le Gabon et le Togo rejoignent le Commonwealth
La Lettre du Sous-Prefet de Bafoussam 1er

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment