Accueil » Le général soudanais qui a dirigé le coup d’État menace d’expulser l’envoyé de l’ONU

Le général soudanais qui a dirigé le coup d’État menace d’expulser l’envoyé de l’ONU

by Theophile
Volker Perthes

Le général Abdel Fattah al-Burhane, au pouvoir au Soudan depuis le coup d’Etat du 25 octobre, a menacé vendredi d’expulser l’émissaire permanent des Nations unies à Khartoum, Volker Perthes, accusé d’«ingérence dans les affaires soudanaises», selon un communiqué de l’armée. 

Dans des déclarations diffusées par l’agence de presse d’État SUNA, le général Abdel-Fattah al-Burhan, qui dirige le Conseil souverain au pouvoir au Soudan, a appelé le responsable de l’ONU à « cesser d’outrepasser le mandat de la mission de l’ONU et l’ingérence flagrante dans les affaires soudanaises ». La déclaration a averti que les actions de Perthes « conduiraient à son expulsion du pays ».

Al-Burhan a également exhorté l’ONU et l’Union africaine « à faciliter le dialogue entre les Soudanais et à éviter de violer leur mandat ». Alors qu’al-Burhan n’a pas précisé sa fureur contre Perthes, le responsable de l’ONU a déclaré lundi au Conseil de sécurité des Nations Unies dans un discours, que le Soudan « n’a plus de gouvernement fonctionnel depuis le coup d’État du 25 octobre » et que les manifestations ont été violemment dispersées. Perthes a également averti que le pays se dirigeait vers un effondrement économique et sécuritaire.

Le Soudan est en ébullition depuis le 25 octobre 2021, lorsque l’armée a limogé le gouvernement de transition du Premier ministre Abdalla Hamdok et déclaré l’état d’urgence, dans une mesure décriée par les groupes politiques comme un « coup d’État militaire ». Avant le coup d’État militaire, le Soudan était gouverné par un conseil souverain de responsables militaires et civils chargés de superviser la période de transition jusqu’aux élections de 2023.

LIRE  Diplomatie: Le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres en visite au Sénégal

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment