Accueil » Le Comité exécutif provisoire annonce la suspension de Seidou Mbombo Njoya

Le Comité exécutif provisoire annonce la suspension de Seidou Mbombo Njoya

by Theophile
Seidou Mbombo Njoya

Le Comité Exécutif Provisoire de la Fédération Camerounaise de Football dirigé par le sénateur Albert Mbida a tenu une assemblée générale extraordinaire le mardi 4 mai 2021. Cette dernière a débouché sur une conclusion majeure.

Ledit comité a en effet décidé de suspendre Seidou Mbombo Njoya, le président par intérim de la FECAFOOT, ainsi que l’ensemble de son exécutif, de toute activité liée au football pour une durée de 5 ans.

En plus de Seydou Mbombo Njoya – président par intérim de la Fecafoot, elle concerne les membres du Comité Exécutif suivants: Aboubakar Alim Konaté – l’honorable Joshua Oshi – Mme Eko Mendomo Céline – Abba Mohamadou – Kadji Gilbert – Balock John – Mvogo Fabien – Mme Yvonne Asta – Boubakary Bello – Nsangou Nkoma Mahamma – Andjanda Saha Flagelle – Akini Benoît – Yakam Gilbert – Kouedem François – Banlock Benjamin Didier. Ils sont suspendus de toute activité en relation avec le football pour une période de cinq (5) ans à compter du 16 Février 2021.  

Cette décision du Comité Mbida s’appuie en effet sur celle du Tribunal Arbitral du Sport (TAS) qui en date du 15 janvier 2021, annulait l’ensemble du dernier processus électoral de la Fécafoot. Or depuis, la FIFA a décidé de maintenir les dirigeants déchus de la Fédération Camerounaise de Football. «Compte tenu des circonstances du cas en question, et pour les motifs retenus par le TAS, la FIFA considère […] que la nécessité d’assurer une continuité de service jusqu’aux nouvelles élections à organiser dans les meilleurs délais, justifient de laisser aux organes actuellement en place le soin d’assurer l’intérim de la Fécafoot», avait écrit la Secrétaire générale de la FIFA.

LIRE  Jeux de solidarité Islamique: Battu par le Sénégal 2-0, le Cameroun termine la compétition avec 0 point et présente un goal avérage de -6.

Nul ne s’attendait à cette autre tournure ; mais, le  Professeur Albert Mbida et son équipe disent qu’ils s’appuient sur la décision prise par le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) le 15 janvier 2021 qui annulait l’ensemble du dernier processus électoral de la Fecafoot.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment