Accueil » Le Camerounais Frédéric Hebhang organise le premier challenge national des chiens

Le Camerounais Frédéric Hebhang organise le premier challenge national des chiens

by Theophile

Pour la première fois de l’histoire, un challenge de chiens vient d’être organisé au Cameroun. il s’agit de Dog Challenge, une initiative des champions de Capou. La compétition s’est tenue le 17 avril 2021 à Douala.

Le challenge en question met en évidence les chiens. « Cela vise à montrer aux camerounais, que le chien n’est pas seulement un animal qu’on laisse dehors », averti Frédéric Hebhang, promoteur des «Champions de Capoue».

«L’idée nait après mon retour d’Europe, où j’ai travaillé pendant des vacances avec des chiens pour la sécurité des domiciles dans la nuit. Et lorsque je rentre au Cameroun, je commence à vendre des chiens importés de France et l’idée me vient de créer un centre de dressage de chiens», explique Frédéric Hebhang.

De fil en aiguille, lui vient l’idée originale d’organiser un Dog Challenge pour «valoriser les chiens et montrer au public qu’ils sont utiles grâce notamment à la sécurité qu’ils peuvent assurer», explique cet amoureux de chiens. Pour ce premier Dog Challenge, rehaussé par la présence des députés Nourane Fosting, Albert Dooh Collins et Joshua Osih, tous propriétaires de chiens de race, le public a massivement répondu présent.

Il faut noter que plusieurs éléments de l’armée camerounaise accompagnent cette idée de Dog Challenge. Les hommes politiques ne sont pas en reste. C’est le cas de Nourane Foster qui a participé à ce concours sportif. « L’initiative est parfaite, parce ce que c’est un pan nouveau. Les jeunes camerounais ont seulement tendance à être figé dans un seul domaine. C’est un esprit nouveau, le chien est quelque chose de très important dans notre société, il assure notre sécurité, c’est aussi le meilleur ami de l’homme. L’idée est originale, je pense que cela doit être pris au sérieux, pour qu’un métier soit créé derrière, les jeunes doivent s’intéresser », a-t-elle martelé.

LIRE  Cameroun: La FECAFOOT et le PNUD vont construire 10 stades de football

La compétition était ouverte aussi bien aux simples chiens qu’aux chiens de race, appartenant aux particuliers, sociétés de gardiennage, etc. Sous le regard médusé de leurs dresseurs, ces chiens ont challengé sur leur beauté, l’obéissance (capacité d’un chien de se coucher, ne pas bouger et être rappelé) et la sécurité (capacité d’un chien à défendre son maître pour sa sécurité). Pour les chiens appartenant aux entreprises de gardiennage, ils sont soumis à la traversée d’obstacles et des exercices pour les départager.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment