Accueil » Sécurité » Le Cameroun perd 20 places au classement mondial sur la liberté de la presse

Le Cameroun perd 20 places au classement mondial sur la liberté de la presse

by Theophile
hommage A Martinez Zogo A Equinoxe TV

le Cameroun perd 20 places dans le classement 2023 de RSF après l’assassinat de Martinez Zogo

Le Cameroun se classe au 138e rang mondial en matière de liberté de la presse, selon une étude publiée mercredi 3 mai 2023 par Reporters sans frontières (RSF). En effet, ce classement établi chaque année par RSF compare le degré de liberté dont jouissent les journalistes et les médias dans 180 pays et se fonde sur cinq indicateurs: contexte politique, cadre légal, contexte économique, contexte socioculturel et sécurité.

« Doté d’un paysage médiatique parmi les plus riches du continent, le Cameroun n’en est pas moins l’un des pays les plus dangereux d’Afrique pour les journalistes. Les professionnels de l’information y évoluent dans un environnement hostile et précaire », analyse RSF.

Dans les faits, l’organisation présidée par le journaliste français Pierre Haski depuis 2017 ne cache pas que la disparition et l’assassinat de Martinez Zogo sont en grande partie responsables de la dégringolade. Le pays des Lions indomptables (118e en 2022) a perdu 20 places en une année.

En effet, RSF déplore le fait que les journalistes camerounais exercent leur métier dans un contexte d’insécurité « permanent ». Selon l’ONG internationale, trois journalistes sont actuellement en détention dans le cadre de l’exercice de leur emploi.

« En mars 2022, le journaliste Paul Choutaavait été enlevé puis agressé par des individus non identifiés. Nombre de journalistes connus font l’objet d’une surveillance. Le degré d’impunité pour les auteurs d’actes de violence envers les journalistes reste très fort ».

le pays de Paul Biya occupe la dernière position en matière de liberté de la presse dans la zone de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac). Le meilleur élève de ce regroupement de six pays est le Congo, 81e place mondiale.

LIRE  Le Mali exige le départ de l'ambassadeur de France sous 72h

Les meilleurs élèves à l’échelle du continent sont l’Afrique du Sud (25e), le Cap-Vert (33e) et les Seychelles (34e). L’Érythrée (174e) et l’Égypte (166e) sont les deux seuls pays du continent dans la zone rouge où la Corée du Nord reste le pays le plus dangereux pour les journalistes. Aux antipodes de la Norvège, de l’Irlande et du Danemark, le trio de tête.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment