Accueil » Cameroun » Le Cameroun dit au revoir à Mgr Julio Murat, quatre ans après son arrivée

Le Cameroun dit au revoir à Mgr Julio Murat, quatre ans après son arrivée

by Theophile
Mgr Julio Murat

Nommé Nonce apostolique en Suède et en Islande par le Saint-Siège le 9 novembre dernier, Mgr Julio Murat s’apprête à quitter le Cameroun.

Mgr Julio Murat est le nouveau chef de la mission diplomatique du Vatican en Suède et en Islande. Avant cette nomination, il a passé quatre années comme nonce apostolique du Saint-Siège au Cameroun et en Guinée équatoriale avec résidence à Yaoundé.

Mgr Julio Murat, a fait ses adieux à la présidence de la République mercredi 14 décembre 2022; au nom du président Paul Biya, le diplomate du Vatican a été reçu par le ministre d’Etat secrétaire général de la présidence de la République Ferdinand Ngoh Ngoh. Les deux personnalités ont évoqué la relation fructueuse entre les deux Etats ainsi que les valeurs communes, notamment la paix, apprend-on de la Crtv radio. Au moment de son départ, les évêques camerounais ont salué un apôtre de la paix.

Avant d’être reçu au Palais de l’Unité, le diplomate de 61 ans, de nationalité turque, a eu droit à une messe d’action de grâce pour sa mission pastorale au Cameroun. Cette messe a été dite en la cathédrale notre Dame des Victoires de  Yaoundé le lundi 12 décembre 2022. Au cours de l’eucharistie à laquelle ont pris part tous  les évêques du Cameroun, le successeur de Mgr Pioro Pioppo en 2018, a axé son témoignage sur la convivialité inoubliable de l’église catholique au Cameroun.«   Il est des choses dans la vie qu’on n’oublie pas. Je n’oublierai jamais l’accueil qui m’avait  été réservé par les évêques du Cameroun à mon arrivée ici. Et lors des obsèques de ma mère, les évêques m’ont témoigné de leur affection en célébrant, ici à la cathédrale, une messe avec moi », a déclaré le docteur en droit canonique

LIRE  Région de l’Est : un maire et un député accusés de piller la forêt communautaire de Mbalam I

« Il travaillait pour l’amélioration de la vie des Camerounais et était intéressé à voir la paix et le développement au Cameroun », a fait savoir Mgr Andrew Nkea, le président de la Conférence épiscopale nationale du Cameroun au cours d’une messe d’action de grâce.

Le prélat camerounais loue « la diplomatie spirituelle » de Mgr Julio Murat en faveur des populations du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, deux régions du pays paralysées par une crise sécuritaire qui incommode les populations depuis plusieurs années déjà. « Votre amour pour la paix, l’unité et la réconciliation a caractérisé votre séjour au Cameroun », a ajouté Mgr Andrew Nkea.

Il note aussi que Mgr Julio Murat a travaillé à réconcilier l’Église catholique du Cameroun et le gouvernement. Depuis des décennies, les relations entre les deux parties n’étaient pas au beau fixe. L’assassinat de Mgr Jean-Benoît Bala en juin 2017 a été la goutte d’eau qui a débordé le vase. Le corps de ce dernier avait été retrouvé dans les eaux du fleuve Sanaga et un doigt accusateur pointait certains pontes du régime…

Mgr Julio Murat, qui arrive quelques mois après cet incident, se charge d’apaiser la situation. « Votre travail au Cameroun a comblé un grand fossé entre l’Église et l’État, et la compréhension entre l’Église et l’État est plus forte que jamais », rappelle Mgr Andrew Nkea.

Mgr Julio Murat est âgé de 61 ans. Originaire d’Izmir en Turquie, il a été ordonné prêtre en mai 1986. Il est au service diplomatique du Saint-Siège depuis décembre 1994.

Au moment où sa hiérarchie l’appelle pour servir ailleurs, le polyglotte (il parle français, italien, anglais, allemand et grec) Julio Murat dit toutes les bonnes nouvelles apprises au Cameroun. Dans ce service-là, Bien avant, il a accompli des missions en Indonésie, au Pakistan, en Biélorussie, en Autriche.

LIRE  Le célèbre auteur de « trois prétendants un mari », Guillaume Oyono Mbia est mort

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment