Accueil » Economie » Le Cameroun dénonce des exportations frauduleuses des carburants vers la RCA

Le Cameroun dénonce des exportations frauduleuses des carburants vers la RCA

by Theophile
pompe station service de carburant

Le ministre de l’Eau et de l’Énergie (Minee) signale des exportations frauduleuses des acteurs du secteur pétrolier pour maximiser leur marge bénéficiaire au détriment de la loi.

Dans une interview accordée cette semaine à l’hebdomadaire à capitaux publics Cameroon Business Today (CBT), il signale une montée en puissance des exportations frauduleuses des produits pétroliers en direction des pays voisins. Notamment, en direction de la République centrafricaine (RCA), où le prix du pétrole lampant appliqué à la pompe est de 1150 Fcfa le litre contre 350 Fcfa au Cameroun. Le super y coûte 1300 Fcfa le litre contre 730 Fcfa au Cameroun, tandis que le gasoil y est vendu à la pompe à 1450 Fcfa le litre contre 720 Fcfa au Cameroun.

Le Minee dénonce certains acteurs du secteur pétrolier aval d’être derrière ces pratiques frauduleuses en pleine expansion des pétroliers destinés aux mises à la consommation locale, dans le but d’« augmenter leur marge bénéficiaire à tous les prix, au détriment du respect de la règlementation en vigueur ». Ces pratiques pèsent évidemment lourd sur les subventions, qui étaient de plus de 700 milliards Fcfa en 2022.

Pour l’exercice 2023, l’Etat a décidé de réduire cette enveloppe de moitié et a procédé à un ajustement des prix des carburants à la pompe, notamment en augmentation de + 100 Fcfa le prix du litre de super qui est ainsi passé 630 Fcfa à 730 Fcfa et de + 145 Fcfa sur le litre de gasoil, qui coûte 720 Fcfa en 2023 contre 575 Fcfa en 2022.

Selon Gaston Eloundou Essomba, les opérations de répression menées par ses équipes en collaboration avec les forces du maintien de l’ordre sur le terrain ont permis de saisir 2 633 088 litres, tous produits pétroliers confondus au cours de exercice 2022 dans les régions du Centre, du Littoral, du Sud, du Sud-Ouest, de l’Est et de l’Ouest. Soit plus d’un tiers des quantités saisies sur les 5 dernières années, chiffrées à 5 603 673 litres, tous produits confondus.

LIRE  Minusma : un 9e contingent camerounais de 750 militaires bientôt déployé en RCA

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment