Accueil » L’armée française a tué le chef d’Aqmi responsable de l’assassinat des journalistes de RFI en 2013

L’armée française a tué le chef d’Aqmi responsable de l’assassinat des journalistes de RFI en 2013

by Theophile
Troupes françaises au Mali

L’armée française a annoncé le vendredi 11 juin 2021 avoir tué un cadre d’Aqmi, responsable du rapt de Claude Verlon et Ghislaine Dupont. Les faits se sont produits samedi dernier, dans le nord du Mali.

L’armée française a tué samedi dans le nord du Mali un chef jihadiste d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) responsable du rapt en novembre 2013 de deux journalistes français de RFI, a annoncé vendredi 11 juin la ministre des Armées Florence Parly dans une conférence de presse.

“Le 5 juin, les militaires de Barkhane ont détecté la préparation d’une attaque terroriste à Aguelhok, dans le nord Mali” et ont “éliminé quatre terroristes”, a déclaré la ministre. Parmi eux figuraient “Baye ag Bakabo, cadre d’Aqmi et responsable du rapt de nos concitoyens” Ghislaine Dupont et Claude Verlon, a-t-elle poursuivi. Les deux journalistes avaient été tués en novembre 2013 après avoir été pris en otage.

LIRE  Extrême-Nord: Une nouvelle attaque de Boko Haram s’est produite après la visite du ministre de la Défense à Maroua

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment