Accueil » Éducation » La première dame, Chantal Biya reçoit l’écrivaine camerounaise Djaili Amal à Etoudi

La première dame, Chantal Biya reçoit l’écrivaine camerounaise Djaili Amal à Etoudi

by Theophile
Chantal Biya reçoit en audience Djaïli Amadou Amal
Djaïli Amadou Amal
Djaïli Amadou Amal

L’écrivaine Djaïli Amadou Amal, lauréate du prix Goncourt des Lycéens 2020, a été reçue en audience ce mercredi 23 décembre 2020 au palais présidentiel par la première dame Chantal Biya.

Dans un tweet publié hier, Chantal Biya a eu l’occasion de féliciter l’auteure du roman à succès « Les impatientes » , l’ouvrage qui lui a permis de remporter le prix susmentionné.

«Mme Djaïli Amadou Amal, je vous adresse mes chaleureuses félicitations, pour le succès littéraire remporté par votre livre intitulé “Les Impatientes”: Prix Goncourt des Lycéens 2020 et Prix Goncourt Choix de l’Orient 2020. Le Cameroun est fier de vous !»,a tweeté Mme Chantal Biya.

La réception d’Amadou Djaïli Amal par la première dame camerounaise est une marque de reconnaissance de la nation camerounaise pour l’œuvre qu’elle a accomplie et qui lui a permis de représenter l’étendard de son pays dans les prestigieuses compétitions littéraires en 2020. Elle était d’ailleurs en lice pour le prestigieux Prix Goncourt, et a le mérite de s’être hissée jusqu’en finale.  

En dépit du choix porté sur un autre candidat, le Français Hervé Le Tellier, l’auteure de «Les Impatientes» a fait l’unanimité au Prix Goncourt des Lycéens, et récemment encore au Prix Goncourt Choix de l’Orient.

Mme Djaïli Amadou Amal @DjailiAmal,
Je vous adresse mes chaleureuses félicitations, pour le succès littéraire remporté par votre livre intitulé “Les Impatientes”: Prix #Goncourt des Lycéens 2020 et Prix Goncourt Choix de l’Orient 2020.
Le #Cameroun 🇨🇲 est fier de vous ! pic.twitter.com/qS2M1V3Dqc— Chantal BIYA (@ChantalBIYA_Cmr) December 23, 2020

Le prix Goncourt des lycéens a été attribué aux Impatientes, de Djaïli Amadou Amal (éditions Emmanuelle Collas). Ce 33e prix Goncourt des lycéens a été décerné le mercredi 2 décembre sur le site de la Fnac, coorganisateur de l’événement avec le ministère de l’éducation, de la jeunesse et des sports. L’ouvrage avait également été finaliste du prix Goncourt, remis lundi 30 novembre à L’Anomalie, d’Hervé Le Tellier (Gallimard). Djaïli Amadou Amal succèda à Karine Tuil, récompensée en 2019 pour Les Choses humaines (Gallimard).

LIRE  Ibrahim El Rachidine Yerima Souleymanou élu Lamido de Garoua

L’autrice camerounaise s’est dite “plus qu’émue, très sensible”, à ce prix. “Pour moi, ce prix représente beaucoup, a-t-elle déclaré. “Parce que quand on parle des violences faites aux femmes, de mariage forcé, de viol conjugual, que les jeunes soient sensibles à ce sujet-là et choisissent ce livre pour en faire leur lauréat, cela signifie un espoir pour l’avenir”.

La lauréate 2020 du prix Goncourt des lycéens quant à elle, est une féministe engagée qui par le biais de sa plume et même de sa voix, lutte contre les phénomènes de mariages forcés et de violences conjugales.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment