Accueil » La Gendarmerie nationale met la main sur 7 présumés coupeurs de route sur l’axe Manjouom-Mashushi dans le Noun

La Gendarmerie nationale met la main sur 7 présumés coupeurs de route sur l’axe Manjouom-Mashushi dans le Noun

by Theophile
Un pickup de la gendarmerie à Yaoundé

Ces derniers sont soupçonnés d’avoir perpétré des attaques sur l’axe Manjouom-Mashushi le 1er avril dernier.

Le phénomène de coupeurs de route va sans doute diminuer d’intensité dans le département du Noun, région de l’Ouest. La raison, cinq présumés coupeurs de route ont été épinglés par les éléments de la gendarmerie nationale de de Malantouen à la suite d’une attaque perpétrée par le groupe le 1er avril 2021 sur l’axe Manjouom-Mashushi.

«Suite à une attaque de coupeurs de route perpétrée, le 1er avril 2021 sur l’axe Manjouom-Mashushi dans le département du Noun, les éléments de la Brigade de Gendarmerie de Malantouen ont, sur renseignements des plaignants, mis la main sur 05 des 07 présumés malfrats. Le 05 avril 2021, aux environs de 16h trois de ces présumés coupeurs de route, âgés respectivement de 22, 24 et 26 ans ont été interpellés dans le domicile de l’un d’eux, où 11 téléphones portables et 5 machettes ont également été trouvés, puis saisis. Le quatrième suspect, âgé de 22 ans, a été interpellé dans le quartier Nkoutoukwat, à Malantouen, le même jour aux environs de 21h. Le cinquième présumé coupeur de route, âgé de 19 ans, quant à lui, a été interpellé le lendemain aux environs de 11h, dans la localité de Manguimbou», peut-on lire sur la page Facebook certifiée de la Gendarmerie nationale.

L’exploitation de ces 5 présumés coupeurs de route a permis la saisie des 03 armes de fabrication artisanale et 07 munitions de calibres 12 utilisées par ceux-ci pour commettre leur forfait. L’on apprend qu’une enquête est en cours à la Compagnie de Gendarmerie de Foumban.

LIRE  Yaoundé: Une femme brule le sexe de son mari

L’on se souvient que dans la nuit du 29 au 30 septembre 2020, sur l’axe Foumban-Manki 2, dans le département du Noun, région de l’Ouest des individus non identifiés, armés et portant des cagoules avaient dépouillé des passagers. Selon des sources sécuritaires, la scène s’était déroulée dans la localité de Koupa-Matapit où un car de transport en partance pour Mayo Banyo a été attaqué par des assaillants.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment