Accueil » Santé » La Fécafoot en deuil : l’arbitre Christian Koung est décédé

La Fécafoot en deuil : l’arbitre Christian Koung est décédé

by Theophile
en date du 25 février 2022, Samuel Eto’o s’était rendu au chevet de cet arbitre, cloué sur un fauteuil, pour lui témoigner son soutien

L’arbitre de deuxième division Christian Koung a rendu l’âme cette nuit de suites de longue maladie.

Une triste nouvelle s’abat sur le football cameroun. Christian Koung, un arbitre de deuxième division âgé de 43 ans, a perdu la vie cette nuit des suites d’une longue maladie. Sa disparition plonge le football camerounais dans le deuil. Il a été longuement malade. En fait en 2016, il avait été victime d’un grave accident de la route. Il allait aller officier une rencontre de ligue régionale, qui devait opposer la Foudre d’Akonolinga et l’ICK Foundation.

A la suite dudit accident il s’est retrouvé paralysé. Bien que sa vie ait été sauvée, il est resté tétraplégique. Sa condition physique avait suscité une profonde émotion dans l’opinion publique. Depuis lors tétraplégique avec une sonde 24 h/24, Christian à 41 ans était cloué sur un fauteuil roulant. Avec ses deux enfants, il avait appelé à l’aide. Sensible à cet état de choses, l’Association Camerounaise des arbitres de football (ACAF), antenne du centre avait réagi. Accompagnés par certains journalistes de sports, ils ont fait une quête, dans le but d’aider Christian Koung à avoir accès à de nouveau soins médicaux. « Il est question qu’il soit évacué en Inde, pour être pris en charge. Leur objectif, le faire partir de l’état de dépendance à celui d’indépendance ». avait alors expliqué Guy Roger Ngnoung membre du bureau de l’ACAF, en octobre 2020.

Malgré les efforts de la nouvelle direction de la Fecafoot qui avait pris en charge ses frais médicaux, sa santé n’a malheureusement pas pu être rétablie. Il convient de rappeler qu’en date du 25 février 2022, Samuel Eto’o s’était rendu au chevet de cet arbitre, cloué sur un fauteuil, pour lui témoigner son soutien. En dépit de ces efforts, il a perdu la vie.

LIRE  Cameroun: La revue de presse du mercredi 26 avril 2023

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment