Accueil » La Candidature de Samuel Eto’o Fils validée pour le poste de délégué départemental

La Candidature de Samuel Eto’o Fils validée pour le poste de délégué départemental

by Theophile
Samuel Eto'o

Ce n’est plus un secret. Samuel Eto’o fils nourrit l’ambition de diriger la Fédération camerounaise de football (Fécafoot). Et pour arriver au sommet de l’instance basée à Tsinga à Yaoundé, l’ancien buteur vedette des Lions Indomptables lance les hostilités dans le département de la Sanaga Maritime.

Le processus électoral à la Fédération camerounaise de football suit  son cours. Ce vendredi 10 septembre 2021, la Commission électorale que préside le magistrat Gilbert Schlick a rendu publique la liste des candidats aux postes de Présidents, vice-présidents des Conseils d’administration des Ligues départementales et des délégués aux assemblées générales régionales. 

Le nom de Samuel Eto’o fils figure parmi les candidats retenus pour le poste de délégué du département de la Sanaga Maritime. Il représentera donc son département d’origine lors du scrutin au niveau de la Ligue régionale du Littoral. La voie est ainsi ouverte pour une probable candidature de Samuel Eto’o à la Présidence de la Fecafoot. Le Processus électoral commencera par la base le 24 septembre et s’achèvera au sommet le 11 octobre 2021, selon le chronogramme publié par la Commission électorale.

Samuel Eto’o a donc décidé de commencer les joutes à la base. Cela devrait lui permettre de s’imprégner progressivement du processus avant la principale et ultime étape qui concerne  l’élection du patron de la Fédération. Au cours d’une conférence de presse tenue cet après-midi au siège de l’instance faitière du football camerounais, la Commission électorale a par ailleurs tenu à tordre le coup aux rumeurs faisant état d’un complot en préparation pour écarter la candidature de l’ancien barcelonais pour cause de double nationalité.

LIRE  Canal Presse du 12/12/2021: " FECAFOOT: Seidou lâche, Eto'o pour la Rupture et L'espoir ? "

« Il est donc inadmissible que des personnes malveillantes prennent des déclarations faites par un membre  dans un contexte donné et présentent celles-ci comme étant une décision rendue par la Commission électorale et de conclure qu’elle serait en train de manœuvrer pour contrecarrer un candidat lambda au profit d’un autre. Tout ceci pour jeter du discrédit sur le processus mais aussi sur ses membres », s’est insurgé Gilbert Schlick.

Ci-dessous, toutes les candidatures et différents postes.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment