Accueil » La Camerounaise Marthe Wandou, lauréate 2021 du “Prix Nobel alternatif”

La Camerounaise Marthe Wandou, lauréate 2021 du “Prix Nobel alternatif”

by Theophile
Marthe Wandou

 Elle a été choisie pour son engagement pour la protection des femmes et des enfants dans l’extrême-nord du Cameroun, région la plus pauvre, la moins scolarisée du pays, région aussi fragilisée depuis le début des années 2010 par Boko Haram.

Elle a remporté le 1er Prix des quatre lauréats annoncés le 29 septembre dernier à Stockholm en Suède. Marthe Wandou a obtenu le Prix Nobel Alternatif 2021 qui récompense les personnes ou associations qui s’investissent dans la recherche des solutions exemplaires dans la vie sociale. Née en 1963 à Kaëlé (Extrême-Nord), Marthe Wandou est détentrice d’une licence en droit privé de l’université de Yaoundé. Elle est titulaire d’un master en gestion de projets de l’université catholique d’Afrique centrale et d’un master sur les études de genre de l’université d’Anvers (Belgique).

Fondatrice en 1998 de l’ONG Aldepa (Action locale pour un développement participatif et autogéré), Marthe Wandou est engagée depuis 23 ans pour ses activités de protection des filles et des femmes dans la région de l’Extrême-Nord. Son association a pour objectif d’encourager les parents à envoyer leurs filles à l’école, mais aussi de proposer un accompagnement psychologique et juridique aux mineurs et aux femmes victimes d’abus.

En 2013, son ONG se lance dans la prise en charge psychosociale des femmes et filles survivantes de Boko Haram et à leur réinsertion sociale. Elle met au profit de ces jeunes femmes des compétences pour qu’elles puissent obtenir leur autonomisation à travers la réalisation d’activités génératrices de revenus, en groupe ou individuellement.

En plus d’être au chevet des populations de l’Extrême-Nord, Marthe Wandou et son association se penchent sur les problématiques qui concernent les réfugiés nigérians (60.000) et les déplacés internes (260.000), dont au moins les deux tiers sont des femmes et des enfants. En rappel, le Prix Nobel Alternatif est une distinction créée en 1980 pour récompenser les personnes ou associations qui travaillent et recherchent des solutions pratiques et exemplaires pour les défis les plus urgents de la société actuelle, dans les secteurs de l’environnement, droits de l’Homme, développement durable, santé, etc.

LIRE  Cameroun-Pr Owona Nguini : «Toute négociation avec les sécessionnistes de l’ambazonisme armé posera les bases de l’éclatement total du Cameroun»

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment