Accueil » Karl Toko-Ekambi : «Beaucoup nous avaient enterrés après la défaite du match aller…, mais nous y avons cru jusqu’au bout »

Karl Toko-Ekambi : «Beaucoup nous avaient enterrés après la défaite du match aller…, mais nous y avons cru jusqu’au bout »

by Theophile
Karl Toko Ekambi

Auteur du but de la victoire du Cameroun, l’attaquant de l’Olympique Lyonnais, Karl Toko Ekambi était présent en conférence de presse d’après-match.

Alors que les Fennecs avaient égalisé à la 118ème minute et se voyaient déjà au Qatar, Karl Toko-Ekambi a littéralement climatisé tout un peuple. Au bout de la prolongation, l’attaquant camerounais a marqué le but permettant au Cameroun de se qualifier pour la Coupe du Monde 2022, face à l’Algérie. A l’agonie ou presque, le Cameroun a donc attendu d’être contraint de marquer pour jeter ses dernières forces dans la bataille et obtenir sa qualification grâce à Toko Ekambi.

« Beaucoup nous avaient enterré après la défaite du match aller, surtout que notre équipe venait de subir un important changement à la barre technique. Mais à son arrivée, Rigobert Song a trouvé une équipe déjà constituée. Un groupe de professionnels, qui s’est très vite adapté à sa méthode de travail, et qui a tout fait pour lui faciliter la tâche. Pour revenir au match, je dirai qu’il a été relativement serré la majeure partie du temps. Ce qui est logique, entre deux bonnes équipes et deux bons gardiens, qui ont réussi une excellente prestation. Comme souvent dans ce genre de match, la qualification s’est jouée sur des détails, à savoir : les balles arrêtées. Notre deuxième but, à seulement dix secondes de la fin n’était pas très évident, mais nous y avons cru jusqu’au bout, et le résultat final a fini par nous donner raison de ne pas s’être avoués vaincus. Je suis heureux d’avoir été l’auteur de ce but qui j’en suis sûr, a procuré de la joie à tout le peuple camerounais », a confié l’attaquant lyonnais.

LIRE  Joël Matip désigné meilleur joueur du mois de février en Premier League

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment