Accueil » John Fru Ndi justifie pourquoi ses militants ont défilé avec les mains sur la tête devant Paul Biya le 20 mai 2022

John Fru Ndi justifie pourquoi ses militants ont défilé avec les mains sur la tête devant Paul Biya le 20 mai 2022

by Theophile
Ni John Fru Ndi, Le président national du parti SDF

Les militants du Social democratic front n’ont pas boycotté la 50ème édition de la fête de l’Unité, cependant, ils ont  voulu passer un message.

Les militants du Social democratic front (SDF) ont respecté l’instruction du Chairman Ni John Fru Ndi. Ils ont pris part au défilé de la 50ème édition de la fête de l’unité qui s’est déroulé ce jour au Boulevard du 20 mai à Yaoundé. Cependant, c’est avec des mains sur la tête qu’ils sont passés devant le président de la République et les autres personnalités qui étaient au Boulevard. Quel message voulaient-ils passer? 

Interrogé par les médias à ce propos, le président national du Sdf, Ni John Fru Ndi, a justifié que ses militants ont posé ce geste parce qu’ils pleuraient les morts au Nord-Ouest et au Sud-Ouest, tombés depuis le début de la crise anglophone en 2016.

Rappelons que le SDF Centre avait menacé de ne pas prendre part au défilé du 20 mai. Après avoir reçu une correspondance du préfet du Mfoundi, dans un communiqué rendu public, le président du SDF Centre Emmanuel Ntonga a indiqué que leur parti ne saurait faire allégeance à un autre parti fusse-t-il de celui au pouvoir. Soulignons que l’autorité administrative demandait aux militants du parti de la balance de ne porter que des effigies de Paul Biya. 

«Un parti d’essence fédéraliste ne saurait faire allégeance pour prendre part à un défilé qui fait la promotion de l’état unitaire. Sur le fond, le 20 mai 2018, avec la persistance de la crise anglophone, le Sdf-Centre s’était engagé à défiler torse nu au boulevard en présence de toute la communauté, cette manifestation avait pour cible le gouvernement du président Paul Biya qui avait fait preuve de légèreté dans la gestion de cette crise, avec des milliers de soldats jeunes séparatistes tués, près de quatre mille civils morts, plus de 60 milles refugiés à l’intérieur comme à l’extérieur. Le Sdf-Centre s’était engagé à ne plus défiler au cas où, cette crise qui a détruit le pays en général et notre parti en particulier persistait, cinq ans plus tard, la situation est presque inchangée», a écrit le président régional SDF Centre Emmanuel Ntonga.

LIRE  Parole de Femmes du Mardi 07 Juin 2022 - Équinoxe TV

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment