Accueil » Henri Djoko ne veut plus diriger la région MRC Europe

Henri Djoko ne veut plus diriger la région MRC Europe

by Theophile
Henri Djoko

C’est la substance d’une lettre qui circule depuis le mercredi 9 mars 2022 sur la toile.

Henri Djoko refuse d’assumer de nouveau les fonctions de secrétaire régional Europe du MRC après sa reconduction à ce poste faite il y a quelques jours par le président national du MRC Maurice Kamto. Il l’a fait savoir dans une lettre signée le 8 Mars 2022. 

Henri Djoko dans une lettre, remercie le leader du MRC de l’avoir réhabilité dans ses fonctions de secrétaire de la fédération régionale du MRC en Europe. Mais, « je prends la grave décision de démissionner de mes fonctions de secrétaire de la fédération régionale du MRC en Europe. Je remets de ce fait mon mandat aux mains du président qui prendra les dispositions nécessaires »,  peut-on lire dans lettre signé le 08 mars 2022.

Henri Djoko note que le mandat qui l’a porté à la tête du MRC Europe en 2016 est arrivé à son terme et relève l’imminence du renouvellement des organes de base. Il préfère dès lors s’effacer pour privilégier l’intérêt collectif. « Dans une circonstance pareille, je suis persuadé que conduisant une liste, j’aurais encore pu bénéficier de la confiance de nos militants, aujourd’hui éclairés des dessous et des enjeux dans notre région. Mais il est des victoires dont la portée à terme peut ressembler davantage à une œuvre de fierté personnelle qu’une contribution décisive à la lutte qui nous rassemble. Or dans ce combat dans lequel nous sommes engagés, mon sort personnel importe peu. Ce qui prime, c’est le rassemblement derrière notre leader pour la victoire finale, et il faut savoir dans certaines circonstances pouvoir mettre en avant le triomphe de la cause.   Pour ces raisons, je ne me représenterai pas pour un nouveau mandat à la tête de la région MRC Europe. Ainsi, dès ce jour, je prends la grave décision de démissionner de mes fonctions de secrétaire régional du MRC Europe. Je remets de ce fait mon mandat aux mains du Président qui prendra les dispositions nécessaires. », annonce-t-il.

LIRE  Cameroon-Sam Mbaka: "Forbid Kamto to dedicate his works is an obstacle to the deep expression of our collective literary culture"

Ci-dessous l’intégralité de la lettre :

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment