Accueil » Sécurité » Guinée: l’ex-numéro deux du régime militaire condamné à cinq ans de prison pour “désertion”

Guinée: l’ex-numéro deux du régime militaire condamné à cinq ans de prison pour “désertion”

by Theophile
Sadiba Koulibaly

L’ancien chef d’état-major de l’armée guinéenne et ex-numéro deux de la junte au pouvoir a été condamné vendredi à cinq ans de prison ferme pour “désertion à l’étranger” et “détention illégale d’armes” par un tribunal militaire, a constaté un journaliste de l’AFP.

Sadiba Koulibaly a été interpellé avec six de ses gardes de corps le 4 juin dernier. Motif : un déplacement non autorisé par sa hiérarchie. Lui assure qu’il est rentré en Guinée pour réclamer le paiement des salaires de personnels de l’ambassade à Cuba. Le tribunal militaire l’a finalement condamné à cinq années de prison pour « désertion et détention illégale d’armes ». Deux fois moins que la réquisition du parquet.

Un verdict qualifié de « fantaisiste, téléguidé et scandaleux » par Me Lanciné Diabaté, l’un des avocats du général Sadiba Koulibaly. Me Christophe Labilé Koné de l’ONG avocats sans frontières, juge cette décision de justice « hâtive et prématurée ».

Aussitôt condamné, Sadiba Koulibaly a été rétrogradé au grade de colonel avant d’être radié des effectifs de l’armée guinéenne pour « atteinte à la sûreté de l’État, inconduite, désertion ». D’après un décret du chef de l’État publié vendredi soir, une quarantaine d’autres officiers et sous-officiers majoritairement issus de la gendarmerie et de l’armée de terre ont été aussi radiés pour désertion.

LIRE  Guinée :la junte va juger l'ex-président guinéen pour meurtre

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment