Accueil » Guinée : Des manifestations contre la junte paralysent Conakry

Guinée : Des manifestations contre la junte paralysent Conakry

by Theophile
les manifestations contre la junte militaire au pouvoir en Guinée

Des manifestations contre la junte ont fait un mort selon les organisateurs de ce mouvement de rue marqué par des heurts entre manifestants et forces de l’ordre, alors que l’organisation des États ouest-africains affirme avoir convaincu les militaires de réduire la transition de trois à deux ans.

Une personne a perdu la vie jeudi dans les manifestations contre la junte militaire au pouvoir en Guinée. A l’appel du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC), une importante coalition de partis, de syndicats et d’organisations de la société civile, des guinéens sont descendus jeudi dans les rues malgré l’interdiction des autorités. le but de cette manifestation était de dénoncer la « gestion unilatérale de la transition » par la junte ainsi que son « refus systématique d’ouvrir un cadre de dialogue crédible » pour définir les termes de la transition.

Dans plusieurs quartiers, des heurts ont éclaté entre de jeunes manifestants et les forces de l’ordre. Des barricades ont été dressées, des pneus brûlés. Et la police a tiré du gaz lacrymogène pour disperser des groupes qui leur lançaient des pierres. Selon les organisateurs, une personne a perdu la vie dans cette mobilisation.

Cette nouvelle mobilisation à Conakry rappelle une série du genre en 2020 qui a finalement provoqué la chute du régime d’Alpha Condé en 2021. Les militaires ont adopté une période de transition de trois ans mais la Cédéao fait pression du pour une durée de deux ans à compter un 1er juillet 2022.

LIRE  Pourquoi Cavaye Yéguié ne veut plus de Gaston Komba comme Secrétaire général à l’Assemblée nationale?

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment