Accueil » Guerre en Ukraine: la Russie admet avoir perdu 1351 soldats

Guerre en Ukraine: la Russie admet avoir perdu 1351 soldats

by Theophile
l’armée russe

Un bilan humain qui fait débat. L’armée a admis vendredi 25 mars avoir perdu 1351 soldats depuis le début de son opération en Ukraine.

Après 30 jours d’opération en Ukraine, l’armée russe a établit un premier bilan officiel. Selon le chef d’Etat-major de l’armée, 1351 soldats russes ont été tués depuis le début de l’opération militaire spéciale en Ukraine. Un lourd bilan pour Moscou qui assure que ses premiers objectifs ont été atteints et qu’il se tournait désormais vers la libération du Donbass, territoire séparatiste ukrainien.

«Les principaux objectifs de la première phase de l’opération ont été remplis. Les capacités de combat des forces ukrainiennes ont été réduites de manière importante, ce qui permet (…) de concentrer le gros des efforts sur l’objectif principal: la libération du Donbass« , déclaré l’adjoint au chef de l’état-major russe Sergueï Roudskoï.

Après 30 jours d’opération spéciale militaire en Ukraine, la Russie n’a pas réussi a fait tomber les principales villes dont la capitale Kiev. A l’exception de Kherson, les autres villes résistent toujours à l’offensive russe. Une donnée qui pousse Washington a déclaré que l’armée russe établit dorénavant des positions défensives sur plusieurs fronts.

LIRE  Cameroun: Un faux militaire du BIR arrêté à Douala

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment