Accueil » Guerre en Ukraine : la finale de la Ligue des champions déplacée de Saint-Pétersbourg au Stade de France

Guerre en Ukraine : la finale de la Ligue des champions déplacée de Saint-Pétersbourg au Stade de France

by Theophile
UEFA Champions League

La finale de la Ligue des champions a été déplacée au Stade de France à Saint-Denis, le 28 mai, a annoncé ce vendredi 25 février l’UEFA.

Ce vendredi matin, le comité exécutif de l’UEFA a décidé que la finale de la Coupe aux grandes oreilles, initialement prévue à la Gazprom Arena de Saint-Pétersbourg, se jouera finalement le 28 mai au Stade de France. Une décision évidemment prise en raison de l’invasion de l’Ukraine par la Russie démarrée il y a deux jours.

Une négociation a été menée depuis 48 heures, dans le plus grand secret, par Emmanuel Macron, le président de la République française, et Aleksander Ceferin, le patron slovène de l’instance européenne, à l’initiative de ce projet.

Si le Stade de France a été choisi, c’est parce que Ceferin ne souhaitait pas retourner immédiatement dans un stade qui a accueilli des matches du dernier Euro. Mais aussi car l’enceinte française est connue des équipes de l’UEFA, puisqu’elle a reçu la finale de l’Euro 2016. Le soutien et l’appui de la France, au plus haut niveau, est également un élément qui a été déterminant, comme la volonté de Ceferin, dans cette période troublée, de donner la finale de la Ligue des champions au pays (la France) qui préside l’Union européenne.

Le comité exécutif de l’UEFA a aussi décidé que les équipes russes (clubs et sélection) n’auraient pas le droit de jouer en Russie. Ils devront le faire sur terrain neutre pour tous les matches de l’UEFA. Même chose pour les équipes ukrainiennes, mais pour des raisons de sécurité, car il ne peut pas y avoir de rencontres là-bas en ce moment.

LIRE  Uefa Champions League : Sébastien Haller égale un record de Samuel Eto’o

Un nouveau comité exécutif de l’UEFA pourra être convoqué dans les prochains jours pour prendre d’autres sanctions, notamment liées au contrat Gazprom. L’instance européenne est en train de travailler sur ce dossier, mais n’est pas encore prête à faire des annonces.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment