Accueil » Grégoire Owona (ministre du Travail):«Les enseignants peuvent encore supporter quelques semaines seulement pour le paiement de leurs droits»

Grégoire Owona (ministre du Travail):«Les enseignants peuvent encore supporter quelques semaines seulement pour le paiement de leurs droits»

by Theophile
Grégoire Owona

Le ministre camerounais du Travail et de la sécurité sociale, estime que certains camerounais instrumentalisent la grève des enseignants camerounais.

La grève des enseignants du primaire et du secondaire sous le sceau du mouvement « On a trop supporté » rythme la vie éducative ces derniers jours au Cameroun. Chaque jour qui passe, les seigneurs de la craie se radicalisent au gré des événements et de l’appréhension qu’exprime le gouvernement face à leurs revendications. Et le moins que l’on puisse dire c’est que cette problématique hante le pouvoir de Yaoundé, stupéfié face à un mouvement non violent qui a connu l’adhésion du plus grand nombre dont les misères sont partout similaires.

Alors que les camerounais pleurent la mort de sieur Hamidou, un enseignant camerounais qui a passé 10 ans sans matricule et sans salaire, le ministre camerounais du Travail et de la sécurité sociale vient de faire un post surprenant sur son compte Facebook. Le ministre de la force de l’expérience, estime que les enseignants doivent encore patienter quelques temps.

« Rendons hommage à tous les fonctionnaires qui font tant de sacrifices pour notre pays et qui travaillent parfois dans des conditions très difficiles. Dénonçons tous ceux qui instrumentalisent les enseignants et les élèves en ce moment dans le mouvement de revendications auquel le Gouvernement s’attèle à apporter des solutions dans un délai raisonnable. Comme les enseignants ont supporté des années durant, ne peuvent-ils pas accepter de supporter encore quelques semaines seulement pour le paiement de leurs droits et reprendre sans délai le chemin de l’école ? »a-t-il posté sur son compte Facebook.

LIRE  Cameroun-Mathias Eric Owona Nguini : « Le vrai sens d’OTS c’est ‘on a trop supporté Paul Biya’ »

Sur la toile, nombreux sont les camerounais qui s’insurgent contre cette déclaration d’un ministre de la République. « Tu es de ceux qui ont clochardisé les fonctionnaires, ton pressing mensuel c’est le salaire amélioré de 6 hauts cadres de l’administration. Vous n’avez jamais mis l’homme dans votre parti au centre de vos préoccupations, non jamais, ce qui compte c’est Paul Biya et votre train de vie princier, c’est tout. Après un scandale pareil, il est mieux pour un ministre de se taire que de dire ces mots, il a laissé une orpheline et une jeune veuve, que faites-vous d’elles ? Où est la république ? C’est où le pauvre se réfugie et non où pâturent les puissants, non. », posté en commentaire Mamadou Mota, premier vice-président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc).

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment