Accueil » Grâce présidentielle/Denis Nkwebo: Mendo Ze et le décret imaginaire de Paul Biya

Grâce présidentielle/Denis Nkwebo: Mendo Ze et le décret imaginaire de Paul Biya

by Theophile
Denis Nkwebo

« Le Prof Mendo Ze bénéficie de la grâce présidentielle de Paul Biya ». L’information a été relayée en boucle par la presse camerounaise. Et pourtant selon le président du Syndicat national des journalistes du Cameroun (SNJC) Denis Nkwebo, il pourrait s’agir d’un décret présidentiel imaginaire.

Selon Denis Nkwebo, la grâce présidentielle qui est dite avoir été accordée au Pr Gervais Mendo Ze reste le fruit d’une imagination partagée à l’opinion par un journaliste. Le patron du SNJC pense qu’on est dans le fake news et il demande à ceux qui sont derrière cette annonce de prier pour qu’il y ait effectivement un décret du président de la République à ce sujet. 

« Tout un pays croit à un décret présidentiel imaginaire annoncé par un journaliste ! Croisez donc les doigts pour que ça devienne un décret. Pourquoi faire tant de mal à notre opinion publique ? », s’interroge-t-il sur son compte Twitter avant de demander à la présidence de publier le décret s’il existait. « Un décret signé doit être publié. Le gré à gré administratif pourrait devenir une règle dommageable pour les usages classiques ».

De son côté, Bruno Bidjang rassure l’opinion. La décision de gracier Mendo Ze est actée et la publication du décret ne saurait tarder.

Suivi sur son compte Twitter par une autre journaliste du nom d’Annie Payep, cette dernière a indiqué suite au message du président du SNJC Denis Nkwebo, qu’il y ‘a quand même la notion de scoop qui existe dans notre métier.

«Des sources concordantes parlent d’une fuite venue du minjustice. Un journaliste peut annoncer une info avant tout le monde. Ce n’est pas interdit. Maintenant on attend de voir si c’est info ou intox», a-t-elle écrit.

LIRE  Droit de Réponse du Dimanche 27 Mars 2022 - Équinoxe Tv

Répondant à la consoeur, le membre de la Commission nationale des droits de l’homme et des libertés a indiqué qu’une information journalistique doit être source, conformément au principe d’attribution.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment