Accueil » Santé » Garoua : le lamido Ibrahim El Rachidine prescrit le respect des mesures barrière contre le Covid-19 pendant la fête du mouton

Garoua : le lamido Ibrahim El Rachidine prescrit le respect des mesures barrière contre le Covid-19 pendant la fête du mouton

by Theophile
Ibrahim El Rachidine

Dans un communiqué de presse du lamidat de Garoua, le lamido, Ibrahim El Rachidine (photo) souhaite à ses populations une bonne fête de la Tabaski, qui se célèbre demain le 9 juillet 2022. Dans ce même document, le souverain recommande à tous les fidèles musulmans de « veiller au respect rigoureux des mesures gouvernementales édictées dans le cadre de lutte contre la pandémie du Covid-19 ».

Une chose est certaine, les masques seront de rigueur à la grande mosquée de Garoua où les populations sont invitées à faire la prière. C’est aussi le cas au champ de prière de Poumpoumré, qui est exclusivement réservé aux notables et à toutes les autorités religieuses et administratives. Le gouverneur de la région du Nord, Jean Abate Edi’i, est aussi attendu au champ de prière de Poumpoumré.

Pour ce qui est des autres mesures, rien n’est moins sûr. Certains habitants de Garoua doutent en tout cas qu’on leur demande de se laver les mains ou d’observer la distance physique avant d’entrer à la mosquée demain. Ils en veulent pour preuve qu’aucune de ces mesures n’étaient respectées pendant les matchs de play-offs et les play-down du championnat de football du Cameroun, qui se sont joués la semaine dernière dans la ville de Garoua.

Le gouvernement camerounais n’a pourtant pas encore tourné la page sur cette pandémie. En avril dernier, le ministre de la Santé publique Malachie Manaouda demandait aux acteurs du système sanitaire de respecter les mesures barrières. Après des cas de résurgences dans certains pays comme la Chine, le Cameroun continue de craindre des importations massives des cas au regard du volume des échanges entre ces pays et le nôtre.

LIRE  Accusés de chasser les Bamilékés, les Ngoh Ni Nsongo réagissent et se disent victimes d’agression

SBBC

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment