Accueil » Economie » Fêtes de fin d’année : risque de pénurie du poulet sur le marché camerounais

Fêtes de fin d’année : risque de pénurie du poulet sur le marché camerounais

by Theophile
Ferme à poulets

Les fêtes de fin d’année 2022 pourraient être marquées par un risque de pénurie de poulet.

La question a été discuté à la Commission des Finances et du Budget de l’Assemblée nationale, le 29 novembre 2022, lors du passage du ministre du Commerce Luc Magloire Atangana.

Face à la Commission des finances et du budget de l’Assemblée nationale , le ministre du Commerce (Mincommerce), Luc Magloire Mbarga Atangana, a émis le doute sur la disponibilité de cette volaille durant cette période. Il avance comme raisons « la grippe aviaire qui sévit actuellement dans les pays exportateurs de volailles » d’une part et, d’autre part, « les problèmes de disponibilité des aliments d’élevage faits à base de maïs et de soja, accentués par la sècheresse dans certains bassins de production ».

Traditionnellement, les fêtes de fin d’année sont de grandes périodes de consommation et le poulet fait figure parmi les denrées les plus prisées pour cette occasion. Cette forte demande fait que certains commerçants véreux veuillent profiter de l’occasion pour augmenter les prix.

Le 11 novembre dernier, le Mincommerce a présidé une réunion regroupant le secteur de la volaille et de la pisciculture à l’effet d’examiner les stratégies pour un meilleur approvisionnement des marchés pendant ces fêtes. L’Interprofession avicole du Cameroun (Ipavic) a profité de l’occasion pour déplorer le coût élevé des intrants (tourteaux de soja importés d’Europe, les vitamines…), ce qui a des conséquences notamment sur les prix du poulet, dans un contexte de hausse généralisée des coûts des denrées de première nécessité.

« Votre responsabilité, c’est de veiller à l’approvisionnement en produits de consommation courante : porc, volaille, poisson. Si les aliments sont disponibles, ça veut dire que la volaille le sera aussi en fin d’année », déclarait alors Luc Magloire Mbarga Atangana. Il affirmait également que son collègue des Finances a pris des mesures pour faciliter l’importation du tourteau de soja qui constitue un quart des rations distribuées aux poulets de chair.

LIRE  Cameroun-Douala : Elle donne naissance à un bébé de trois pères différents à Ndogpassi

Cependant, le ministre du Commerce promet une parfaite disponibilité des produits de grande consommation pour les fêtes de fin d’année.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment