Accueil » Opinion » Fête nationale de l’Unité : Tibor Nagy parle du forcing d’« un État unitaire dominé par les francophones »

Fête nationale de l’Unité : Tibor Nagy parle du forcing d’« un État unitaire dominé par les francophones »

by Theophile
Tibor Nagy

Ce 20 mai 2024, le Cameroun célèbre la fête de l’Unité nationale. Elle commémore la réunification du Cameroun anglophone et francophone en 1972.

Mais à l’occasion de cette 52e édition de la fête de l’Unité, le diplomate américain Tibor Peter Nagy est revenu sur la crise qui secoue les régions anglophones du Cameroun depuis 2017. « 20 mai 1972, le président du Cameroun met fin à la Fédération anglophone-francophone pour forcer un État unitaire dominé par les francophones. Les conséquences de cette erreur sont évidentes aujourd’hui dans les années de violence et la lutte des Ambazoniens pour la justice et l’égalité. Ils l’auront », a commenté l’ancien sous-secrétaire américain aux affaires africaines.

Tibor Peter Nagy Jr. né le 29 avril 1949, est un ancien sous-secrétaire d’État américain aux affaires africaines et un ancien officier du service extérieur américain qui a été ambassadeur américain en Guinée et en Éthiopie. Il a toujours exprimé son soutien à l’indépendance des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun. Des sorties qui ont toujours choqué Yaoundé.

Les forces gouvernementales et sécessionnistes anglophones se livrent une guerre sans merci dans les régions du Nord-Ouest et du sud-Ouest du Cameroun depuis 2017. Partie d’une série de revendication, la crise s’est muée en une véritable guérilla entre les deux parties faisant de nombreux morts et déplacés.

Comme Tibor Nagy, des intellectuels camerounais à l’instar de Dieudonné Essomba, pensent que la solution à cette guerre, est le fédéralisme. Cependant, l’Etat appelle les bandes armées à déposer les armes depuis sept ans. Si certains l’ont fait et rejoint les centres de DDR, les autres continuent de commettre les exactions à l’encontre des militaires et civils.

LIRE  Head of State’s New Year Message to the Nation on the 31 December 2021

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment