Accueil » Sécurité » Est-Drame: 4 nouveaux morts dans un chantier minier à Kambélé

Est-Drame: 4 nouveaux morts dans un chantier minier à Kambélé

by Theophile
Des mineurs creusent la terre à Bétaré Oya, dans l'est du Cameroun, le 4 avril 2018

Un nouveau drame a été enregistré le 14 aout dernier dans une mine artisanale, dans le département de la Kadey, région de l’Est.

Dans la nuit du samedi 13 au dimanche 14 août 2022, quatre personnes sont décédées des suites d’un éboulement dans un trou minier appartenant à Mme Lu, une ressortissante chinoise, qui exerce au chantier de Kambele situé à environ 5 kilomètres de Batouri, le chef-lieu du département de la Kadéy, région de l’Est Cameroun. Les corps de Youssouf Ngangam, 36 ans, originaire de l’Extrême-Nord, Giovanni Ngambesso, 17 ans, un Kako de Batouri, et Charles Boumzina, 22 ans, ont été retirés des décombres quelques minutes après le drame par les secours organisés par les autorités locales. Alors que nous allions sous presse, l’identité de la quatrième personne, décédée à l’hôpital de district de Batouri dans la journée du dimanche 14 août 2022, n’avait pas encore été révélée.

D’après la Radio communautaire de Batouri (RCB),qui cite le commandant de la brigade territoriale de gendarmerie de Batouri, l’adjudant-chef major Pierre Mirihoul, « Ces jeunes hommes se sont introduits dans ce trou d’or pour voler du gravier minier dans ce chantier d’or appartenant à Madame LU. Seulement, ils ont été surpris par cet éboulement de terre ».

Ce drame survient quelques semaines après un arrêté préfectoral mettant fin aux activités minières dans la zone de Kambelle. En effet, le 27 juillet dernier, estimant les morts récurrents sur les sites d’exploitation minière, le préfet Djadaï Yacouba a décidé de l’arrêt de toute exploitation minière à Kambele.

LIRE  Cabral Libii : « Je veux être le capitaine du bateau du Cameroun en 2025 »

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment