Accueil » Électricité : la mairie de Yaoundé veut installer 1 500 lampadaires solaires en zone périphérique

Électricité : la mairie de Yaoundé veut installer 1 500 lampadaires solaires en zone périphérique

by Theophile
Luc Messi Atangana

Il s’agit de la phase pilote d’un projet qui va permettre d’installer au total 1 500 lampadaires solaires dans la ville, dans l’optique de renforcer la lutte contre l’insécurité au moyen de l’éclairage public.

La mairie de Yaoundé envisage d’installer 1 500 lampadaires solaires dans la ville pour améliorer les conditions de mobilité et de sécurité des habitants. Le coût global des travaux est estimé à 4 milliards de FCFA, indique la cellule de communication de la Communauté urbaine de Yaoundé (CUY). Quelque 98 lampadaires solaires ont déjà été installés sur un linéaire de 4 km sur le tronçon Ahala-Afanoyoa, dans le troisième arrondissement de Yaoundé. Ces travaux d’éclairage, réalisés pendant un mois par l’entreprise Arodel, ont été réceptionnés le 21 juillet dernier par le maire de la ville, Luc Messi Atangana (photo).

« Ces poteaux solaires avec batterie incorporée sont issus de la dernière technologie en matière de solaire au monde. D’une durée de vie de 15 ans, ces installations seront entretenues depuis l’hôtel de ville, grâce à un logiciel permettant de les éteindre pour économiser les batteries et de voir leur niveau de charge. Nous allons dans un premier temps gérer cet entretien dans le cadre de la garantie d’un an que nous avons donnée à la CUY », explique Rodrigue Assako, directeur général d’Arodel, l’entreprise adjudicataire du marché de la phase pilote du projet.  

Selon la CUY, ces appareils d’éclairage sont dotés d’un détecteur d’obscurité qui leur permet de s’allumer automatiquement à la nuit tombée. La prochaine phase consistera à l’installation des lampadaires solaires dans la zone rurale de Yaoundé 7, a déclaré le maire de la ville. Ce projet, apprend-on, traduit l’ambition de la mairie de la ville d’étendre son réseau d’éclairage public du centre-ville vers les zones périphériques de la capitale.

LIRE  Cameroun: Un bateau camerounais et son équipage libérés après 11 mois aux mains des autorités équato-guinéennes

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment