Accueil » Ejection de Samuel Eto’o à la tête de la Fecafoot : le TAS reporte encore son verdict

Ejection de Samuel Eto’o à la tête de la Fecafoot : le TAS reporte encore son verdict

by Theophile
Samuel Eto'o Fils

Cette fois le délai est fixé pour le 31 août 2022.

L’affaire Pierre Ndjili et consorts contre la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) au sujet du dernier processus électoral était sur la table des juges du Tribunal Arbitral du Sport (TAS) ce jeudi.Attendue le 30 juillet 2022, le Tribunal arbitral du sport (TAS) prolonge sa décision d’annulation de l’Assemblée générale élective de décembre 2021 ayant porté Samuel Eto’o à la tête de la Fecafoot. Cette fois le délai est fixé pour le 31 août 2022.

C’est un énième report. Après le 31 mai, le TAS avait reporté sa sentence au 30 juin, ensuite le 30 juillet. Il va falloir encore attendre un mois, pour espérer voir se prononcer cette  institution indépendante basée à Lausanne  (Suisse) qui participe à la résolution des litiges dans le domaine du sport.Ce tribunal est appelé à se prononcer sur la validité de l’élection qui a porté Samuel Eto’o à la présidence de la Fécafoot.

« La vérité c’est que quand une décision juridique est difficile à prendre c’est qu’elle ne sent pas bon pour l’une des parties. La décision peut devenir à ce moment politique en fonction des circonstances. », a commenté le lanceur d’alerte Boris Bertolt sur sa page Facebook.

Rappelons que le Comité national olympique et sportif du Cameroun avait annulé les résolutions de l’AG de juillet 2021 ayant adopté les textes du dernier processus électoral de la Fécafoot.Le TAS pour sa part avait indiqué que seule l’Assemblée générale de 2009 est habilitée à adopter les nouveaux textes de la Fécafoot. 

LIRE  Cameroun – Officiel : Samuel Eto’o déclare sa candidature à la tête de la Fécafoot

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment