Accueil » Edmond Kamguia au sujet du Camusgate :« Avant de présenter ses excuses, il devait d’abord restituer la vérité »

Edmond Kamguia au sujet du Camusgate :« Avant de présenter ses excuses, il devait d’abord restituer la vérité »

by Theophile
Edmond Kamguia

L’éditorialiste de La Nouvelle Expression n’est pas convaincu par les excuses présentées par le promoteur de Radio Sport Info dans le cadre du scandale qui l’accable.

L’affaire Malicka était au centre de la quasi-totalité des émissions de débat de ce dimanche 27 juin 2021 sur les chaînes de télévision.  Surtout qu’en fin de semaine, le journaliste Martin Camus Mimb, l’un des acteurs du scandale, a fait une déclaration publique dans laquelle il a demandé pardon à la jeune fille dont la nudité a été dévoilée, à la famille de cette dernière et à l’opinion.

Intervenant sur le plateau de « Droit de Réponse » sur Equinoxe Tv ce dimanche 27 juin 2021, le journaliste Edmond Kamguia s’est exprimé sur les temps forts de l’affaire sextape qui défraie la chronique depuis le 16 juin 2021. Pour Edmond Kamguia, la demande de pardon de Martin Camus Mimb n’est pas sincère. Elle a été faite juste pour que le collectif des 7 avocats agissant sous le nom «Fousse», retire la citation directe déposée la semaine dernière au Tribunal de première instance de Bonanjo. 

 Edmond Kamguia condamne le démenti de MCM au lendemain de la publication de la sextape sur les réseaux sociaux. «Je condamne l’attitude de Martin Camus, parce qu’après avoir posé un acte aussi ignoble, il a eu pour première réaction le mensonge. Ce qui est grave pour un journaliste, notamment parce que contraire à la Charte de Munich », a-t-il déclaré sur Equinoxe Tv avant d’ajouter que «l’acte de contrition de Martin Camus Mimb est une grossière mise en scène».

A écouter le confrère, la demande pardon du journaliste sportif a manqué de sincérité pour n’avoir pas restitué les faits : « Avant de présenter ses excuses, il devait d’abord restituer la vérité, les faits. Ce qu’il n’a pas fait», a déclaré Edmond Kamguia le consultant de ‘‘Droit de Réponse’’ lors de l’émission d’hier 27 juin 2021.

LIRE  Édition Spéciale du Mercredi 10 Février 2021 - Équinoxe TV

Rappelons qu’au cours d’un point de presse en milieu de semaine, le gouvernement à travers Marie Thérèse Abena Ondoa, ministre de la Promotion de la Femme et de la Famille, a condamné «avec la dernière énergie des actes odieux et malsains qui chosifient la femme»

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment