Accueil » Déclaration du ministre de la Défense, Joseph Beti Assomo au terme de la réunion d’évaluation sécuritaire tenue à Bamenda

Déclaration du ministre de la Défense, Joseph Beti Assomo au terme de la réunion d’évaluation sécuritaire tenue à Bamenda

by Theophile

Le ministre de la Défense, Joseph Beti Assomo a présidé, le mercredi 22 septembre 2021, une réunion d’évaluation sécuritaire tenue à Bamenda, dans la région du Sud-Ouest du Cameroun.

Cette importante réunion intervient moins d’une semaine après la mort de plus d’une dizaine de soldats tués à Bamessing, dans le Nord-Ouest après une embuscade tendue par des sécessionnistes. Au terme de la réunion d’évaluation sécuritaire tenue à la 5ème région militaire à Bamenda dans la région du Nord-Ouest le mercredi 22 septembre 2021, Joseph Beti Assomo a soutenu que le retour de la paix est indéniable.

Le ministre délégué à la présidence de la République a exprimé aux familles biologiques, ses condoléances à son nom propre et celui du président de la République, chef des forces armées. A la même occasion, le Mindef a reconnu que les hommes armés sont en possession d’un matériel sophistiqué. Ce qui laisse penser à une alliance avec des forces exogènes.

À en croire le ministre, ils bénéficient « de l’appui humain et matériel extérieur. Cette donne, assure l’autorité, change les termes des opérations en cours dans les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. « Ce nouveau paradigme de la situation sécuritaire pourtant déjà en voie de consolidation dans cette région comme dans celle du Sud-Ouest, appelle instamment un changement d’approche dans l’action des Forces de Défense et de Sécurité », a indique le ministre Joseph Béti Assomo.

Toutefois, le membre du gouvernement a précisé que le Cameroun a besoin de recouvrer la paix menacée dans ces deux régions. Et cela n’est possible qu’avec l’apport « sincère et patriotique » de tous les fils et filles du pays conformément à la politique du chef de l’Etat. A ce titre Joseph Beti Assomo a exhorté les jeunes encore cachés dans les brousses, à déposer les armes et de revenir à la raison.

LIRE  Cameroun: Un bateau camerounais et son équipage libérés après 11 mois aux mains des autorités équato-guinéennes

Voici la déclaration de Joseph Beti Assomo au terme de la réunion d’évaluation sécuritaire tenue à Bamenda

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment