Accueil » Opinion » Crise Anglophone: L’armée dément l’implication de ses éléments dans une fusillade meurtrière dans une église à Bali (Nord-Ouest).

Crise Anglophone: L’armée dément l’implication de ses éléments dans une fusillade meurtrière dans une église à Bali (Nord-Ouest).

by Theophile
Colonel Cyrille Serge Atonfack

Dans un communiqué, le ministère de la défense nie toute responsabilité de ses troupes et impute le malheureux incident aux séparatistes du groupe Buffalo’s Fighters of Bali.

La réaction des autorités camerounaises étaient attendues. Dans un communiqué publié dans la soirée de ce 23 août, l’armée camerounaise dément son implication dans une meurtrière fusillade. Le drame s’est déroulé dans une église du Nord-Ouest le 22 août.

« Les premières constatations balistiques établissent avec certitude que toutes les victimes ont été touchées par des plombs et chevrotines, munitions artisanales produites clandestinement par les terroristes », a indiqué le Capitaine de Vaisseau, Atonfack Guemo Cyrille Serge, Chef de Division de la Communication au Ministère de la défense.

Contrairement à ce qui est véhiculé sur la vidéo devenue virale, l’officier attribue à cette attaque aux séparatistes du groupe Buffalo’s Fighters of Bali. Dimanche, des hommes armés ont fait irruption dans l’église et ont ouvert le feu sur les adorateurs. Le pasteur de l’église a été blessé, et une dame a succombé sur place. C’est une victime de plus dans la crise qui secoue les régions du Nord-Ouest et Sud-Ouest du Cameroun où l’armée et les séparatistes ambazoniens s’affrontent depuis plusieurs années.

Ci-dessous, le communiqué Mindef sur la fusillade de Bali:

Image
Image
LIRE  Cameroun-Crise anglophone : 81 élèves et enseignants enlevés en 2022

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment