Accueil » Covidgate-Nkou Mvondo : « Au Cameroun, l’unité de mesure des détournements de fonds c’est le milliard »

Covidgate-Nkou Mvondo : « Au Cameroun, l’unité de mesure des détournements de fonds c’est le milliard »

by Theophile
Prosper Nkou Mvondo
L’affaire covidgate continue de faire réagir au Cameroun. Le président du Parti Univers a profité d’un temps de passage à lui accordé sur les antennes d’ABK radio le 1er juin 2021, pour s’exprimer au sujet de la gestion des fonds relatifs à la riposte contre la Covid-19 au Cameroun.

Face à la recrudescence des cas de présumés détournements au Cameroun, Prosper Nkou Mvondo est monté au créneau. Reçu sur ABK Radio, il estime que l’affaire de détournement qui fait grand bruit dans le pays n’est pas « scandaleux« . « Au Cameroun, est-ce qu’il est scandaleux d’apprendre que des personnes, des fonctionnaires ont détourné? Je ne le pense pas« , a-t-il asséné avant de poursuivre.

«depuis plus de 40 ans, ce sont des milliards de nos caisses publiques qui s’enfuient pour se retrouver dans des comptes des fonctionnaires véreux. Imaginons-nous dans un pays pauvre comme le Cameroun et semble-t-il très endetté où l’unité du détournement c’est le milliard », dénonce l’universitaire non sans un brin de déception.

Cette réaction de l’acteur politique fait suite à la nébuleuse dite « Covidgate ». Selon un rapport qui a fuité sur la toile, plusieurs personnalités et hauts responsables étatiques seraient impliqués dans cette malversation financière à grande échelle des fonds alloués à la riposte anti-covid. 

S’exprimant également sur ce scandale dans le quotidien Le Messager, Jean Robert Wafo a appelé l’Anif (Agence nationale d’investigation financière) à jouer pleinement son rôle. « Ainsi, mettre à nu ces imposteurs qui profitent de l’écharpe pour s’en mettre plein les poches au détriment du peuple. Parallèlement à l’Anif, une loi de moralisation et d’éthique s’impose aux parlementaires pour éviter toute atteinte à leur indépendance notamment les conflits d’intérêts dans les marchés publics. Cette loi permettra de soustraire le parlementaire de toute forme de pression, voulue ou pas, venant des gestionnaires publics », a demandé le député du SDF.

LIRE  Cameroon-Xavier Messè: "I see that Maurice Kamto preferred '' Liberation '' to speak. Just like Paul Biya always chooses France 24 or Rfi ”

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment