Accueil » Sécurité » Centrafrique : Un Français accusé d’espionnage de retour à Paris

Centrafrique : Un Français accusé d’espionnage de retour à Paris

by Theophile
Rémy Quignolot

Le Français Rémy Quignolot est rentré à Paris ce dimanche 21 mai à l’aube. Il avait pu quitter Bangui jeudi soir en direction du Gabon, pour raisons médicales. Sa famille avait demandé que l’information demeure confidentielle jusqu’à ce retour. Rémy Quignolot a passé 16 mois en prison en Centrafrique où il est accusé d’espionnage, sans avoir été jugé. Fin septembre, il avait bénéficié d’une remise en liberté provisoire, à la suite d’une grève de la faim et de la soif qui l’avait affaibli. Les charges contre lui ne sont pas levées, mais cette évacuation sanitaire est un signe à destination de la France.

C’est la fin du calvaire pour l’ancien militaire français Rémy Quignolot. Arrêté en 2021 pour espionnage, le français Rémy Quignolot est évacué à Paris en raison d’une « situation qui risque d’être préjudiciable à sa santé et à sa vie». Selon la presse, les charges contre lui ne sont pas levées mais il s’agit d’une évacuation sanitaire.

Ancien militaire, consultant en sécurité installé en RCA depuis 2013, Rémy Quignolot avait été arrêté en mai 2021. On l’avait photographié devant un véritable arsenal de guerre, dont il a toujours nié être le propriétaire. La France avait dénoncé son arrestation et réclamé sa libération immédiate.

Les relations entre la France et la RCA se sont détériorées ces dernières années. Les derniers soldats français ont quitté Bangui l’an dernier.

LIRE  Cameroun-Édéa : un élève découpe son camarade à la machette

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment