Accueil » Finance » Cemac-Monnaie : les billets de la gamme 92 seront retirés du marché demain

Cemac-Monnaie : les billets de la gamme 92 seront retirés du marché demain

by Theophile
Billets BEAC 92

Les billets de type 1992 seront démonétisés d’ici demain 1er juin 2024. Ces coupures seront également privées du pouvoir libératoire sur l’ensemble du territoire de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale. Dès demain ces billets n’auront donc plus de valeur.

A compter du 1er juin 2024, les billets de banque dits de la gamme 1992 (photo) ne pourront plus être échangés aux guichets de la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac), l’institut d’émission commun aux six pays de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Guinée équatoriale, Tchad et RCA). Les détenteurs de ces billets avaient jusqu’à ce 31 mai 2024 pour échanger aux guichets des banques et dans les services de la BEAC, l’institut d’émission commun aux six États de la sous-région (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, la Guinée équatoriale et Tchad).

L’annonce du gouverneur de la BEAC concernant la démonétisation des billets de la gamme BEAC Type 1992 est vérifiée et correspond à la décision prise par le comité ministériel de l’UMAC. Cette démarche vise à assurer la stabilité monétaire et à promouvoir l’utilisation des billets en circulation, conformément aux normes et pratiques monétaires en vigueur dans la région. À partir du 1er juin 2023, ces billets n’étaient plus échangés que dans les services de la banque centrale, qui ne les reprendra plus à partir du 1er juin prochain. Du coup, ces billets n’auront plus aucune valeur entre les mains de leurs détenteurs, puisque non valables dans les transactions économiques depuis le 1er mars 2023.

Nouvelle gamme de billets

Seuls ne seront désormais valables que les billets de la gamme dite 2002, et ceux de la gamme dite 2020. Cette dernière gamme a été officiellement mise en circulation depuis le 15 décembre 2022. L’on se souvient que depuis le 2 janvier 2024, la Beac a également lancé le processus de retrait progressif de la circulation des billets de la gamme dite 2002. Afin de rendre cette mesure effective, le directeur d’exploitation de la Beac donne aux directeurs nationaux de la banque centrale des orientations précises, dans une circulaire signée le 5 janvier 2024. 

LIRE  Crise humanitaire: l’ONU débloque 6 millions de dollars pour le Cameroun

Concrètement, dans sa circulaire, Jean Clary Otoumou prescrit aux directeurs nationaux de ne servir désormais que « les billets de la gamme 2020 lors des prélèvements des banques et comptables publics, à compter du 2 janvier 2024 ; reconnaître et contrôler les billets de 5 000, 2 000, 1 000 et 500 FCFA de la gamme 2002, puis les transférer à la caisse destruction après leur perforation ; procéder au tri qualité des billets de 10 000 de la gamme 2002 reçus des versements des banques et comptables publics, puis les transférer dans les caisses dédiées (caisse réserve et caisse destruction) ».

Cette mesure ne signifie cependant pas que les coupures de la gamme dite 2002 ne sont plus admises lors des transactions financières dans la zone Cemac. Elles seront toujours utilisées par les agents économiques, jusqu’à la survenue de la décision de les démonétiser, qui pourrait intervenir dans plusieurs années. Pour preuve, les billets de la gamme 1992 n’auront plus officiellement aucune valeur qu’à partir du 1er juin 2024, soit plus de 20 ans après leur remplacement par la gamme 2002. 

Il faut souligner que, le processus de retrait de la circulation des billets de banque de la gamme 1992 avait débuté le 1er mars 2023 dans la zone Cémac, selon une résolution de la réunion du comité ministériel de l’Union monétaire de l’Afrique centrale prise le 7 novembre 2022.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment