Accueil » Célestin Djamen: « L’arrivée de Maurice Kamto dans le Collectif Souop peut aggraver la cause des militants emprisonnés »

Célestin Djamen: « L’arrivée de Maurice Kamto dans le Collectif Souop peut aggraver la cause des militants emprisonnés »

by Theophile
Célestin Djamen

Le président de l’Alliance Patriotique et Républicaine (APAR) Célestin Djamen affirme que Maurice Kamto ne cherche qu’à se faire une fraîcheur politique.

L’intégration de Maurice Kamto au collectif d’avocats chargés de  défendre les militants du MRC emprisonnés depuis la fin du mois de septembre 2020 est vue d’un mauvais œil par Célestin Djamen.

La semaine dernière, Maurice Kamto le président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) a rendu public sa venue dans le collectif d’avocats Sylvain Souop qui défend gratuitement les militants de son parti politique qui sont incarcérés à cause des marches du 22 septembre 2020.

L’ancien militant du SDF devenu président de  l’Alliance Patriotique et Républicaine (APAR) a critiqué cette décision le 19 Avril 2022 sur l’antenne ABK Radio émettant de Douala. L’ex secrétaire national aux droits de l’homme  du MRC a dit qu’il ne comprenait pas que  les avocats des militants du MRC aient renoncé à les défendre. Pour l’ancien militant de sa formation politique Célestin Djamen, cette entrée de Kamto dans ledit collectif n’est pas le fruit du hasard. Intervenant sur les antennes d’ABK radio, il l’a indiqué.
«Je n’ai pas compris que les avocats du MRC rangent leurs toges il y a quelques mois. C’était comme s’ils rendaient les armes. Le Pr Maurice Kamto a envie de se faire une fraîcheur politique en allant défendre ces prisonniers. On compte d’autres avocats plus expérimentés que lui dans ce collectif », a-t-il déclaré.

Pour ce qui concerne la présence de Maurice Kamto dans le collectif de défense des droits des militants en procès, il met en doute les raisons avancées pour expliquer le retour dans les salles d’audience et la sincérité de Maurice Kamto. « Il y a une seule justice. Soit elle est indépendante, soit elle ne l’est pas. Il n’y a pas à dire que les tribunaux militaires sont moins indépendants que les tribunaux civils. On n’est pas dupes. Ce sont les prisonniers qui ont été arrêtés le 22 Septembre 2020. Il y a derrière des arrière-pensées. Je pense que le professeur Maurice Kamto a envie de se faire une fraîcheur politique. Le collectif Sylvain Souop contient des gens qui sont extrêmement compétents, qui ont plus d’expérience dans la plaidoirie que le professeur Maurice Kamto, qui a très peu d’expérience dans la plaidoirie nationale. Il a peut-être quelques sorties au niveau international, mais sur le plan national, ces avocats n’avaient pas besoin du professeur Maurice Kamto. Il n’apporte rien de plus si ce n’est peut-être un argument politique. Il joue sa carte politique », soutient Djamen

Pour l’homme politique Célestin Djamen, l’arrivée de Maurice kamto dans ce collectif qui défend les militants du MRC peut faire plus de mal que de bien. Parce qu’elle semble vouloir politiser l’affaire. « L’arrivée de Maurice Kamto dans ce collectif peut même aggraver le cas de ces prisonniers. Parce qu’il y a un rapport politique entre ces prisonniers et le corps judiciaire qui a comme  tutelle quand même le ministre de la justice. Et je pense qu’à trop vouloir politiser cette affaire, ça peut avoir des contrecoups extrêmement regrettables (…) Si le professeur Maurice Kamto manque de recul politique, ça peut être encore très grave parce qu’on considérera qu’il est entré dans le collectif pour défendre une cause politique, personnelle. Ce qui peut créer encore une tension entre le camp de ceux qui sont pour cette tension du MRC et ceux qui sont au pouvoir ». Célestin Djamen en conclut que la présence du leader du MRC n’est « pas indispensable ».

LIRE  2022 World Qualifiers: The Indomitable Lions still immobilized in Douala 24 hours before the match against Mozambique

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment