Accueil » Catastrophe d’Eseka : 5 ans après, le Gouvernement accusé de n’avoir tenu aucune promesse

Catastrophe d’Eseka : 5 ans après, le Gouvernement accusé de n’avoir tenu aucune promesse

by Theophile
Catastrophe ferroviaire d'Eséka

Le gouvernement camerounais avait pourtant fait de grandes annonces au lendemain du drame.

Il y a exactement cinq ans, le 21 octobre 2016, le déraillement d’un train avait fait 80 morts, 7 disparus et environ 600 blessés ( sources officielles) au niveau de la ville  d’Eseka. Alors que toute la nation pleurait la perte tragique des compatriotes, le gouvernement camerounais avait multiplié des annonces comme la construction d’une stèle en mémoire des disparus « sur très hautes instructions du président de la République » précisait le communiqué signé en 2017 par le Professeur Narcisse Mouelle Kombi, alors Ministre des Arts et de la culture.

Une indignation portée ce jeudi sur les réseaux sociaux, par le maire d’Eseka, Sylvain TJOCK. Dans un post publié sur les réseaux sociaux, l’édile d’Eseka dénonce le non-respect des promesses tenues par les autorités gouvernementales camerounaises, lors de la catastrophe ferroviaire il y a cinq ans.

«Qu’est ce qui a été fait depuis pour le traumatisme des populations d’Eséka? La stèle (mémorial des morts et sinistrés)? Le renforcement et réhabilitation des centres de santé et de l’hôpital de district? Les voies d’accès? La distinction des volontaires qui s’étaient mobilisés? Constat amer: aucune promesse concrétisée jusqu’à date! », a dénoncé le maire dans une publication sur sa page Facebook.

Le premier magistrat municipal de la ville chef-lieu du département du Nyong-et-kelle a saisi cette occasion pour interpeller à nouveau le gouvernement dont le média, la CRTV, a fait un black-out sur le sujet dans son 13h ce jeudi au poste national.

LIRE  Can TotalEnergies 2021: L’Accord-cadre entre le Cameroun et la CAF sera signé le 19 octobre 2021 à Yaoundé

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment