Accueil » CAN 2021 et marche de la paix: Joshua Osih dit NON à la marche de Jean Michel Nintcheu

CAN 2021 et marche de la paix: Joshua Osih dit NON à la marche de Jean Michel Nintcheu

by Theophile
Joshua Osih

L’honorable Joshua Osih s’inscrit en faux contre des manifestations qui entacheraient le bon déroulement de la Can TotalEnergies 2021.

Mercredi 29 décembre 2021, le président régional du Social Democratic Front (SDF) pour le Littoral, le député Jean Michel Nintcheu, a annoncé qu’il va organiser une grande marche, baptisée « marche de la paix », le samedi 8 janvier 2022, c’est-à-dire à la veille de la cérémonie d’ouverture de la 33ème édition de la CAN au Cameroun.

Jean Michel Nintcheu dans sa déclaration déposée à la sous-préfecture de Douala 1er et 3e, soutient que cette manifestation vise entre autres à réclamer la libération des « prisonniers politiques du MRC, de nos frères Anglophones et des militants du Mouvement Stand Up For Cameroon embastillés depuis quelques mois ».

Seulement, l’initiative du tonitruant deputé ne fait pas l’unanimité au sein de son parti.

Joshua Osih (photo) a conclu le long message qu’il adressé aux Camerounais pour le Nouvel An en lançant un plaidoyer pour la libération « des nombreux prisonniers d’opinion » avant le début de la Coupe d’Afrique des nations (CAN), qui débute dimanche prochain. Par contre, le premier vice-président du Social Democratic Front (SDF) ne souhaite pas que ce plaidoyer vienne perturber l’organisation de cette compétition continentale. Joshua Osih est fermement opposé à ceux qui projettent manifester au moment où le pays accueille l’Afrique dans le cadre de la CAN 2021. Aucun doute, il s’adresse à son camarade du parti, Jean Michel Nintheu, celui avec qui les rapports se sont considérablement détériorés ces dernieres années.

LIRE  CANAL PRESSE du 21/11/2021:" COVIDGATE: Le rapport de la chambre des comptes qui éclabousse "

« Notre hospitalité légendaire ne doit pas être entachée par des manifestations partisanes et nous demandons à ceux qui pensent que cet évènement soit une opportunité pour la désobéissance civile de s’abstenir de telles actions jusqu’à la fin de cette fête. Ce n’est pas la Coupe d’Afrique des nations de M. Biya, c’est notre Coupe d’Afrique qui est en jeu », écrit Joshua Osih.

Pour le moment, Jean Michel Nintcheu n’a pas répliqué à cette attaque sibylline qui marque le début d’un nouvel épisode dans la bataille politique que se livrent les deux hommes.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment