Accueil » Sports » Cameroun:La Ligue de football de professionnel du Cameroun(LFPC) conteste sa dissolution par la Fecafoot

Cameroun:La Ligue de football de professionnel du Cameroun(LFPC) conteste sa dissolution par la Fecafoot

by Theophile
Général Pierre Semengue

Il dénonce cette énième tentative de violation grave des textes de la Fécafoot.

Dans un communiqué radio presse rendu public le mardi 30 août 2022, l’organe en charge du football professionnel au Cameroun se prononce sur dissolution actée par l’assemblée générale de la Fédération Camerounaise de Football (Fecafoot).

En effet, réunis en session ordinaire le samedi 27 août à Douala, les membres de l’Assemblée générale de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) ont confirmé la dissolution de la Ligue de Football professionnel du Cameroun (LFPC). L’instance dirigée par Samuel Eto’o Fils se réserve désormais le droit de créer une nouvelle Ligue professionnelle au moment opportun.

En guise de réaction, la LFPC indique le précédent feuilleton du TAS sur la même affaire n’a pas servi de leçon. « Ainsi, la LFPC constate que les tentatives de suspension et de dissolution précédentes soldées par des échecs cuisants dans les procédures TAS/2020/A/6783 et TAS/2020/A/7513n’ont pas servi de leçons. Ce qui est bien regrettable », indique le communiqué.

Bien plus, le communiqué de la LFPC indique les dispositions légales qui régissent leur existence et indique qu’elle va enclencher des procédures de contestation de sa dissolution par la Fecafoot. « La LFPC est couverte pas le récépissé de déclaration d’association n°00000573/JRDA/J06/BAPP délivré le 23 mai 2012 et se voit contrainte de contester, conformément aux voies de droit, cette énième tentative de violation grave des textes par la Fecafoot », précise le communiqué de la LFPC.

Voici le communique rendu public ce Mardi 30 Aout 2022

Communique LFPC (30/08/2022)
LIRE  CHAN 2021/Seydou Zerbo « Nous avons fait un bon séjour ici au Cameroun, l’organisation du tournoi très parfait »

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment