Accueil » Cameroun – Volley-Ball : Les Lionnes Indomptables réclament leurs primes après leur sacre

Cameroun – Volley-Ball : Les Lionnes Indomptables réclament leurs primes après leur sacre

by Theophile
Les Lionnes Indomptables du volley-ball

Dans la lettre qu’elles ont adressé au président de la Fédération, la capitaine Christelle Tchoudjang Nana et ses coéquipières décrivent les conditions matérielles inconfortables dans lesquelles elles ont préparé et remporté leur troisième sacre continental en Septembre dernier.

Les Lionnes Indomptables de volleyball viennent d’écrire l’histoire du volleyball dames africain. En disposant du Kenya le 19 Septembre 2021, Christelle Nana et ses coéquipières remportent pour la troisième fois d’affilée la compétition et rentrent dans le cercle très fermé des pays ayant réalisé un tel exploit, seul le Kenya ayant fait mieux avec 4(quatre) titres de suite entre 1991 et 1997. Malgré cet exploit, les Lionnes Indomptables de volleyball n’ont toujours pas encore perçues leurs primes.

Ces joueuses  qui ont gagné au Rwanda en Septembre dernier  leur 3ème titre continental se plaignent d’avoir été informées du paiement des primes promises seulement le 15 octobre 2021 soit presque un mois après la promesse reçue. Elles jugent les trois cent mille francs CFA de prime Olympique et le million trois cent trente-cinq mille francs CFA de prime de participation déposés sur chacun  de leurs comptes insignifiants. 

« Monsieur le Président, il nous semble bien qu’il n’y a pas de sport majeur, de sport mineur, ni de sport réservé au Cameroun. Alors, pensez-vous qu’une telle somme soit  convenable pour des athlètes dont l’activité sportive représente la seule source de revenu ?  Vous êtes conscient que la majorité des joueuses est professionnelle et devrait de ce fait bénéficier des manques à gagner, d’autant plus qu’aucune couverture sanitaire ni préventive ne garantit nos blessures et nos fins de carrière? Or, ce traitement n’est pas uniquement réservé à l’équipe Dames, mais également à  nos coéquipiers de l’équipe masculine (vice Champions d’Afrique). Dans ce contexte, si nous nous engageons par patriotisme pour faire briller les couleurs de notre Pays. Il nous semble bien que nous méritons d’être rétribuées à hauteur de nos efforts de sorte à préserver notre volonté, engagement, santé et notre sécurité », revendiquent les volleyeuses. Elles en profitent pour faire des révélations sur les conditions difficiles de leur préparation et de leur participation au tournoi.

LIRE  Martin Camus Mimb case: Wilfried Ekanga asks Jean de Dieu Momo to leave the government

Ci après l’intégralité la lettre des Lionnes Indomptables au président de la fédération Camerounaise de volley-ball

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment