Accueil » Cameroun: Valère Bessala : « en s’opposant à Conçeiçao, Eto’o s’oppose donc directement à Paul Biya »

Cameroun: Valère Bessala : « en s’opposant à Conçeiçao, Eto’o s’oppose donc directement à Paul Biya »

by Theophile
Valère Bertrand Bessala

Alors que Samuel Eto’o Fils ne s’est pas encore clairement exprimé sur le maintien ou non d’Antonio Conceiçao comme entraineur des Lions indomptables du Cameroun, son challenge avec le Pr Mouellé Kombi cache ce qui pourrait être sa position.

La question de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) était au centre du débat dominical ce dimanche 20 janvier 2022 dans l’émission Club d’Elites sur Vision 4 télévision. Un fait réaliste, car durant toute la semaine écoulée, cette fédération était aussi au centre des préoccupations, notamment avec son Assemblée exécutif tenue à Limbe, mais aussi la nomination de Rigobert Song sur Jeune Afrique.

Une problématique qui porte sur le remplacement de l’actuel entraineur des Lions Indomptables du Cameroun. Pour Valère Bessala qui était sur le plateau de l’émission, le président de la Fédération camerounaise de football ne maitrise pas bien les rouages du pouvoir. « La prolongation de Toni Conçeiçao a été instruite par le président Paul Biya. En s’opposant à Conçeiçao, Eto’o s’oppose donc directement à Paul Biya », a analysé Valère Bessala.

Il ajoute d’ailleurs que si Samuel Eto’o est président de la Fédération camerounaise de football, c’est grâce à la force de l’expérience (Paul Biya). « On sait tous qu’il est à ce poste parce que le père (Paul Biya, ndlr) voulait que sa CAN se passe bien. La CAN est finie. Plus personne ne le soutiendra. Qu’il soit intelligent et qu’il fasse profil bas », poursuit-il.

En rappel, le 13 février dernier, le ministre des Sports et de l’Éducation physique, Narcisse Mouellé Kombi, a affirmé que le coach Cnceiçao sera maintenu à la tête de la sélection nationale.

LIRE  Douala: Des présumés trafiquants de drogue aux arrêts (jt, 21/09/2021)

Cependant, Samuel Eto’o n’est pas resté de marbre à cette décision forte du membre du gouvernement. Il a invité ce dernier dans un courrier produit le lendemain, au respect des textes en matière de recrutement des entraineurs.

Sommé par le Comité exécutif de la Fécafoot de se prononcer sur l’avenir du Portugais dans la tanière des Lions, l’ancien capitaine des Lions indomptables a sollicité des jours supplémentaires pour réfléchir murement avant de prendre sa décision.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment