Accueil » Cameroun-Sociétés publiques : Le Conseil constitutionnel va statuer les cas des 18 Directeurs généraux «hors la loi »

Cameroun-Sociétés publiques : Le Conseil constitutionnel va statuer les cas des 18 Directeurs généraux «hors la loi »

by Theophile
Le Conseil Constitutionnel du cameroun

L’organe régulateur du fonctionnement des institutions camerounaises a programmé une audience à cet effet le mardi 7 septembre 2021 au Hall du Palais des Congrès de Yaoundé.

C’est l’aboutissement d’une plainte du Front des Démocrates Camerounais (FDC), adressée au président du Conseil Constitutionnel (CC), Clément Atangana le 25 aout 2021.

L’organe régulateur du fonctionnement des institutions camerounaises a programmé une audience à cet effet le mardi 7 septembre 2021 au Hall du Palais des Congrès de Yaoundé. En effet, dans une lettre formulée à l’endroit du président du CC, Dénis Emilien Atangana s’offusque du « maintien en fonction de 18 directeurs généraux hors la loi » ; ce qui est contraire aux dispositions de la loi No 2017/011 du 12 juillet 20178 sur les établissements publics.

En vertu de cette loi, un directeur général de société publique ne peut passer plus de neuf ans en fonction. Et pourtant, il y en existe qui ont déjà passé plus de 20, voire 30 ans à la tête de certaines sociétés d’Etat. C’est le cas de Camille Mouthe à Bidias au Fonds National de l’Emploi (FNE), qui y cumule 31 ans, ou encore d’Adolphe Moudiki, le directeur général de la Société Nationale des Hydrocarbures (SNH), qui cumule 28 ans à la tête de cette structure.

Le FDC, en tant que partie requérante, devra produire des éléments à charge contre ces directeurs généraux et adjoints hors la loi à l’audience du 7 septembre prochain, pour espérer faire bouger les lignes. Il importe de préciser qu’ils sont pour la plupart nommés par un décret présidentiel.

LIRE  Cameroun : L'inauguration de Douala Grand Mall ce 17 décembre 2020 par le Premier Ministre Joseph Dion Ngute

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment